Près de 500 000 $ seront investis à l'île Saint-Quentin.

L'île Saint-Quentin veut plus de monde

Le parc de l'île Saint-Quentin se donne une cure de jeunesse qui servira de moteur pour attirer davantage de visiteurs dès 2017.
Le conseiller municipal André Noël est le président du conseil d'administration de la Corporation pour le développement de l'île Saint-Quentin.
La Corporation pour le développement de ce parc de Trois-Rivières a annoncé mardi un investissement de 400 000 $ qui servira à remplacer le mobilier urbain. Tables à pique-nique, bancs, lampadaires et autres poubelles seront neufs, de même que le préau. 
À cette somme, quelque 90 000 $ seront ajoutés pour remplacer le bâtiment qui accueillait les enfants lors des camps de jour. Le prochain sera soit loué ou acheté, car il s'agira d'une infrastructure mobile.
«On vise une augmentation de l'achalandage, déclare André Noël, conseiller municipal et président du conseil d'administration de la Corporation pour le développement de l'île Saint-Quentin. On offre un site propre, sécuritaire, accueillant et accessible en termes de coûts.»
Selon le directeur général, Stéphane Lamothe, l'achalandage tourne autour de 40 000 visiteurs. Lui aussi a confiance de pouvoir attirer davantage de personnes.
«On s'est mis beau! On utilise bien l'argent des citoyens, on donne accès au fleuve, on est plus accueillant et on offre un produit diversifié.»
Selon la Corporation, un travail immense a été fait depuis trois ans en termes de réorganisation. Une convention collective de six ans a été réglée avec les employés de l'île. De plus, l'équipe a défini ses objectifs et a fixé des cibles de développement. L'île Saint-Quentin a d'ailleurs signé une entente pour accueillir dès le mois de mai quelque 800 adeptes de bateaux-dragons.
«C'est extrêmement important pour nous, confie M. Noël. Ça va dans l'orientation qu'on s'est donnée. Ça va dans notre modèle d'affaires pour que l'île soit la plus utilisée possible. On veut aller chercher d'autres partenariats.»
L'augmentation des activités à l'île fait en sorte que Stéphane Lamothe ne peut continuer à porter le même chapeau à la Marina de Trois-Rivières. Michel Dauphinais a été embauché à la direction de cet organisme qui a développé une bonne relation avec la Corporation de l'île.
Du financement pour le développement
Maintenant que le travail de réorganisation a été effectué, l'île Saint-Quentin passe en mode développement. Et c'est exactement la volonté du maire Yves Lévesque.
«On a un conseil d'administration dédié. Le premier mandat du conseil d'administration était les ressources humaines. On a mis les assises de l'île, les fondations sont faites. Là, on investit. L'île est un joyau et est dans nos priorités. Je veux que l'île se démarque. L'île doit investir dans des équipements qu'on ne retrouve pas ailleurs pour agrémenter notre population et devenir un attrait touristique.»
La Ville de Trois-Rivières va investir quelque deux millions de dollars pour amener l'eau potable et l'égout à l'île Saint-Quentin. Les plans et devis seront faits en 2017 en vue des travaux à réaliser en 2018. Le maire Lévesque a ajouté qu'une partie du surplus financier de la Ville sera consacrée à des projets de développement de l'île Saint-Quentin. Le montant sera dévoilé bientôt.
«On veut que l'île soit attrayante. Il y a un potentiel extraordinaire et on mettra l'argent pour développer son plein potentiel», assure Yves Lévesque, dont le rêve est que l'accès à l'île soit gratuit, mais que le parc touche une bonne part de revenus via des frais reliés à la participation d'activités thématiques.
De l'hébergement pourrait faire partie des plans de développement de l'île Saint-Quentin.