La Classique internationale de canots de la Mauricie attire toujours plusieurs amateurs à Shawinigan. C'est pourquoi le conseil municipal a décidé de maintenir son aide financière à près de 47 000 $ pour les trois prochaines années.

Les Rendez-vous de la Promenade écopent

Plusieurs responsables d'événements à Shawinigan ont appris la reconduction de l'aide financière obtenue en 2016 pour les trois prochaines années, lors de la dernière séance publique régulière du conseil municipal de Shawinigan.
Exception notable toutefois, les organisateurs des Rendez-vous de la Promenade, qui attirent 200 personnes en moyenne chaque soir du jeudi au samedi durant l'été, voient leur subvention amputée de 46 %. 
Pierre Bolduc, responsable de cet événement, cherche encore des réponses. Au fil des années, les Rendez-vous de la Promenade ont vu le soutien municipal fondre comme neige au soleil.
En 2014, l'organisation recevait 9000 $ de la Ville de Shawinigan. Ce montant est passé à 8000 $ l'année suivante, puis à 7000 $ en 2016. En séance publique le 24 janvier, le conseil municipal a adopté le nouveau protocole d'entente qui prévoit une aide financière de 3775 $ pour 2017, 2018 et 2019.
«Je ne m'attendais pas à ça», commente M. Bolduc. «Je devrai me débrouiller d'une autre façon. Il faudra sans doute arrêter de donner des cadeaux ou en faire de moins gros. Nous fêtons notre vingtième anniversaire cette année. On voulait faire ça en grand!»
Le responsable a demandé à la Ville une lettre qui explique les raisons de cette coupe. À compter du 1er juin, les amateurs de danse sociale se donneront encore rendez-vous sur le boulevard du capitaine Jos-Veilleux pour des soirées qui s'étendent jusqu'à 23 h.
L'organisation prend soin de ne pas entrer en compétition avec le Sud en fête organisé par Anik Saint-Pierre et son équipe à l'Horloge du millénaire. Lorsqu'un spectacle y est prévu le jeudi, le Rendez-vous de la Promenade passe son tour.
«Ça m'enlève aussi un peu d'argent», fait remarquer M. Bolduc. Aucuns frais ne sont exigés pour participer à cette activité, mais l'organisation encourage les contributions volontaires.
Le maire de Shawinigan, Michel Angers, ne pouvait expliquer précisément pourquoi l'aide financière avait tant diminué pour les Rendez-vous de la Promenade, s'en remettant simplement au Programme de soutien aux fêtes, festivals et événements. 
Depuis la création de cet outil en 2010, les organisations doivent obtenir une reconnaissance de la Ville et ensuite, passer à travers une grille d'analyse qui détermine l'aide financière accordée. Selon M. Bolduc toutefois, aucun changement majeur au budget n'est survenu au cours de la dernière année pour expliquer la dernière coupe.
Soutien apprécié
Le conseil municipal a commencé à adopter une troisième vague d'ententes triennales depuis l'adoption du Programme de soutien aux fêtes, festivals et événements. 
Dans le contexte budgétaire dans lequel les municipalités doivent manoeuvrer, Stéphane Boileau, directeur général de la Classique internationale de canots de la Mauricie, se réjouit de constater que sa subvention de 46 770 $ est reconduite pour les trois prochaines années.
«Nous sentons toujours beaucoup d'ouverture de la Ville de Shawinigan pour nos projets», commente-t-il, en glissant justement qu'une annonce est prévue au printemps pour un dossier d'infrastructure. 
«Compte tenu des coupes imposées par le ministère des Affaires municipales il y a deux ans, je suis heureux que notre entente soit maintenue», ajoute M. Boileau. 
«C'est souvent les loisirs, la culture qui écopent dans cette situation. Nous sommes donc très contents.»
De son côté, la Société Saint-Jean-Baptiste locale Centre-de-la-Mauricie touchera 10 642 $ par année pour la fête du 24 juin. 
L'Avant-Show, l'organisation derrière le Sud en fête, recevra 13 416 $ pour les trois prochaines années. Cyclo-Mauricie, responsable des Défis du Parc national de la Mauricie de Shawinigan, hérite de 73 799 $ par année. Le conseil municipal a aussi attribué 3551 $ par année au Regroupement pour la solidarité musicale en Mauricie pour l'organisation du Festival de la solidarité musicale Widewood.
Les élus encouragent également la Société de développement culturel et sport de la rue Willow pour l'organisation de la Soirée des brasseurs en lui accordant 4500 $ en 2017, 2018 et 2019. De son côté, Vision Saint-Maurice recevra 3895 $ par année pour la même période pour la Fête de la pêche de Shawinigan. 
La Série du diable, ce rendez-vous pour les amateurs de course à pied qui a pris beaucoup d'ampleur, obtient 6000 $ par année pour l'organisation de cette activité. 
Enfin, le Festival Énergie country de la Mauricie vient d'apprendre qu'il bénéficiera d'une subvention annuelle de 7366 $ jusqu'en 2019.