Les mosaïques florales pour enjoliver le décor trifluvien

Aménageant une quinzaine de mosaïques florales un peu partout sur son territoire, la ville de Trois-Rivières s'est offerte, encore cette année, une cure de beauté estivale.
On notera quelques clins d'oeil aux installations municipales alors que les représentations d'un coureur et d'un patin à roues alignées bordent les pistes cyclables qui traversent la ville.
Cette année, c'est une somme de 50 000 $ que la Ville a investie en plantes et matériaux, le double que ce qui avait été octroyé l'été dernier.
Les aménagements auront aussi nécessité le travail de six employés à temps plein pendant deux semaines, soit du 30 mai au 2 juin.
L'entretien de ces 15 mosaïques est assuré par deux horticulteurs-employés qui s'occupent également des autres aménagements paysagers sur le territoire trifluvien.
On parle d'un travail considérable pour ces derniers puisque les mosaïques sont constituées de 50 000 plantes et de 10 000 fleurs annuelles.
Si le printemps dernier avait été marqué par un profond gel du sol qui avait compliqué le travail des créateurs, les conditions météorologiques ont, cette année encore, fait des siennes.
C'est que, une semaine avant le début des travaux, il neigeait encore sur la voirie! En effet, le ciel des 23 et 24 avril derniers était animé par quelques flocons tardifs.
Le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant, précise toutefois que ces conditions atmosphériques n'ont pas eu autant d'impact que celles recensées une année plus tôt puisque les employés ont pu faire leur travail sans trop d'inconvénients.
Notons aussi que la date que s'était fixée la Ville pour terminer le travail fut précisément respectée.