Anthony Beauvillier joue pour les Cataractes de Shawinigan dans la LHJMQ.

Les Cataractes signent une victoire de 7 à 4

Les Cataractes de Shawinigan ont retiré un à un les patins du Drakkar de Baie-Comeau, samedi, en l'emportant par la marque finale de 7 à 4 contre l'équipe de Steve Ahern.
Les vingt premières minutes de jeu ont commencé en mouton avec un seul filet troué par le numéro 37, l'indien Alexis D'Aoust. Cela dit, le ton était donné et le lion n'était pas bien loin.
En deuxième période, le Drakkar a voulu remettre la monnaie de sa pièce à l'équipe de la Cité de l'Énergie en comptant un but moins de deux minutes après le retentissement de la sirène. Peine perdue, car ce sont plutôt les Shawiniganais Giovanni Fiore, Anthony Beauvillier, Alex Pawelczyk et, à nouveau, Alexis D'Aoust qui, tour à tour, ont allumé la lumière rouge derrière le filet gardé par Evgeny Kiselev, offrant du même souffle une confortable avance aux Indiens. Au Centre Henry-Leonard, on aurait parié que les jeux étaient faits.
Un pari perdu, car le Drakkar n'a pas tardé à remonter la pente en comptant trois buts consécutifs en troisième période, une oeuvre sportive réalisée par Vaclav Karabacek et Matt Jones en doublé. Trois buts qui ont permis de frôler l'égalité, si ce n'avait été de la persévérance des attaquants Giovanni Fiore et Anthony Beauvillier.
Un match enlevant qui aura finalement été signé de main de maître par l'équipe de Martin Bernard devant une foule de 1507 spectateurs.
Trois étoiles se sont ajoutées à la constellation de ce match, soit Anthony Beauvillier des Cataractes, Matt Jones du Drakkar et Samuel Girard des Cats pour son assistance à trois buts dans la voile des navigateurs.