Le taux de chômage est resté stable à 8,5% à Trois-Rivières.

Le taux de chômage stable à 6,1 % à Trois-Rivières

Le taux de chômage n'a pas bougé de mars à avril dans la région métropolitaine de recensement de Trois-Rivières, restant stable à 6,1 pour cent. Il s'agit néanmoins d'une baisse de 2,1 pour cent par rapport à la même période l'an dernier. Et par conséquent, l'agglomération trifluvienne affiche toujours le deuxième meilleur résultat au Québec, derrière la Vieille Capitale.
Si son taux d'emploi de 54,6 pour cent a peu bougé le mois dernier, il s'est tout de même amélioré de 2,2 points en un an. Quant au taux d'activité de 58,1 pour cent, il représente un gain de 1,1 point en douze mois.
En Mauricie, le taux de chômage était de 7,5 pour cent le mois dernier, en baisse de 1,8 point par rapport au mois d'avril 2014. Si le taux d'emploi était en hausse de 0,7 point sur une base annualisée pour atteindre 51,6 pour cent, le taux d'activité a connu un léger recul de 0,4 point en un an pour se situer à 55,8 pour cent.
Au pays, le taux de chômage s'est maintenu à 6,8 pour cent pour un troisième mois d'affilée en avril, a annoncé vendredi Statistique Canada. L'emploi a légèrement diminué le mois dernier (-20 000), une hausse du travail à temps plein ayant été plus que contrebalancée par une baisse du travail à temps partiel, a dit l'agence fédérale.
Au cours des 12 mois ayant pris fin en avril, l'emploi a progressé de 139 000 (+0,8 pour cent), et cette progression a été entièrement attribuable au travail à temps plein. Durant la même période, le nombre total d'heures travaillées s'est accru de 0,9 pour cent.
En avril, l'emploi a peu varié au Québec et en Ontario. Toutefois, l'emploi a augmenté de 69 000 au Québec (+1,7 pour cent) par rapport à 12 mois plus tôt, et la majeure partie de la croissance est survenue depuis décembre 2014.