Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard

Le Parti libéral réaliserait un surplus budgétaire dès 2015-2016

Le Parti libéral se donne pour mission de «remettre le Québec sur la voie de la prospérité» en remettant en marche l'économie de la province.
Le chef libéral Philippe Couillard a présenté son cadre financier, mardi, à Bécancour, un cadre financier qu'il décrit comme étant «crédible, réaliste et franc envers la population».
Il a notamment annoncé qu'un gouvernement libéral réaliserait un surplus budgétaire dès l'année 2015-2016.
M. Couillard a également promis d'augmenter la croissance économique avec comme cible la moyenne canadienne et de réduire les dépenses de l'État en tenant compte des particularités de la société québécoise et des programmes existants.
Le chef libéral souhaite également réduire le fardeau fiscal en ciblant la taxe santé. Il a donc annoncé son abolition de façon progressive à partir de l'année fiscale 2016-2017, en commençant par les tranches de revenus inférieures.
M. Couillard a par ailleurs mentionné qu'il allait annuler la hausse des frais de garderie annoncée par le Parti québécois, tout en précisant que des détails additionnels allaient être donnés à ce sujet plus tard pendant la campagne.