L'auteure-compositrice-interpète Laurence Hélie sera en spectacle au Nord-Ouest Café ce soir, 21 h.

Laurence Hélie: spontanéité et émotions

En cinq ans et deux albums, Laurence Hélie s'est faite un nom et des fans. Les Trifluviens de ceux-ci seront au Nord-Ouest Café ce jeudi soir, 21 h, pour entendre ce qu'elle fait de ses chansons en prestation vivante.
Ce sera assurément une soirée spéciale, unique. Parce que Laurence Hélie n'a aucun plan de travail, de mise en scène ou de format pour ses spectacles. «Je serais parfaitement incapable d'être fidèle à une mise en scène élaborée d'avance. Je suis très sensible et spontanée dans la vie et c'est ce que je montre dans mes spectacles. J'aime qu'un spectacle soit un moment unique, précieux.»
Souvent, elle décide tout juste avant de monter sur scène quelles chansons elle offrira au public, basé sur ses envies du moment. Cette fois-ci, elle sait ce que sera le programme suite à la répétition de mardi soir dernier avec ses musiciens.
«Ça sonnait super bien et nous avons décidé des chansons du spectacle à ce moment-là. On va être super bien préparés: les gens de Trois-Rivières sont vraiment privilégiés, rigole la jeune femme, particulièrement enjouée. J'arrive avec un groupe plus touffu qu'à l'habitude parce que nous serons six sur scène, incluant une choriste. Ça fait une grosse différence: ça donne de la chaleur à la musique et c'est excitant d'être accompagnée par plusieurs musiciens.»
On doit la chose à un heureux concours de circonstances: il y aura une première partie au spectacle assumée par le duo The Sin and the Swoon avec le guitariste de la chanteuse, Mike O'Brien, et Michelle Tompkins qui se joindront ensuite à Laurence Hélie sur scène pour sa portion de la soirée.
La chanteuse affirme aimer s'imprégner du moment présent quand elle est sur scène, sentir le public pour mieux partager la musique avec lui.
«Ce qui est unique dans le spectacle, c'est qu'on peut sentir les gens et surtout, partager l'énergie avec eux. Je veux que ce soit un véritable échange. J'approche la scène avec l'idée d'être totalement dans le moment présent et de vivre le plus intensément possible ce partage d'émotions.»
Bien sûr, le plus récent album de Laurence Hélie sera au coeur du spectacle, même si ce n'est pas l'objet de la prestation à proprement parler.
«Ce qui est bien avec deux albums, c'est que ça me donne plus de latitude dans le choix des chansons à offrir. Je peux puiser un peu partout, selon mes envies. Évidemment, comme l'album est sorti en octobre dernier, on est encore excités d'interpréter ces nouvelles chansons sur scène, alors, on va se faire plaisir mais il y aura assurément des chansons du premier album et aussi des reprises.»
Les critiques ont souligné combien ce second opus marque une évolution par rapport au premier, situant davantage l'auteure compositrice dans une mouvance folk alors que le premier album était nettement d'influence country.
«Je ne renie pas mes sources country c'est certain, mais j'ai d'autres influences qui font également partie de moi. Je n'ai pas cherché à définir l'orientation de l'album, j'ai simplement fait les chansons que j'avais envie de faire et À présent le passé (le titre de son plus récent album) reflète ça. J'ai laissé les chansons s'imposer à moi.»
«Je l'ai dit: je suis spontanée. Je n'écris jamais sur commande. Quand j'ai une idée, je l'écris et je la travaille. J'écoute vraiment toutes sortes de styles de musique mais disons que certains ne me vont pas: j'écoute du rap ou du Beyoncé mais je n'en chanterai pas. Par contre, dans le blues, le country, l'Americana, je suis à l'aise. C'est plus naturel chez moi.»