Linda Corbo.

Laura St-Pierre devant l'épreuve

C'est à compter d'aujourd'hui que les fans de Laura St-Pierre pourront découvrir la suite des aventures de l'adolescente née de l'imagination de l'auteure (et journaliste au Nouvelliste) Linda Corbo. Ce troisième tome suit les deux premiers, lancés l'an dernier à pareille date par Perro Éditeur qui souhaitait proposer une série destinée au public féminin mariant action, romance et suspense.
Le premier volet, Laura St-Pierre - Journaliste d'enquête, présentait le personnage de l'héroïne de 15 ans en la situant dans son environnement familial, social et scolaire, et en dévoilant son intérêt pour le journalisme. Le deuxième, Laura St-Pierre - Trop jeune pour mourir, centrait l'action sur une mission journalistique en particulier, en parallèle au développement d'une histoire d'amour semée dans le tome initial.
«Dans le premier tome, je plaçais Laura dans son univers. Dans le deuxième, elle était plus confrontée à des événements auxquels elle devait réagir. Pour le troisième, je voulais lui faire vivre des émotions plus en profondeur, la confronter à sa vie intérieure, mais tout ça dans l'action», résume l'auteure qui a fait vivre une grande épreuve à son héroïne dans Laura St-Pierre -Le grand froid.
«Ça permettait de voir ses failles, ses faiblesses. Ça représente plus une vie normale. Moi, jeune, j'ai eu une vie facile et à un moment donné, j'ai vécu une épreuve qui m'a fait mal, mais m'a fait grandir. C'est ce que je voulais montrer avec ça. Je voulais rendre Laura plus humaine», explique Linda Corbo en commentant le drame dans lequel elle a plongé son personnage.
La quadragénaire a dû se placer dans la peau, le coeur et l'esprit d'une fille de 15-16 ans pour décrire l'univers de Laura St-Pierre et en assurer la crédibilité auprès de son lectorat. Oui, plusieurs choses se sont modifié ou ont évolué en 30 ans, mais certaines émotions et réactions demeurent pratiquement universelles et intemporelles.
«Il y a des choses qui ont changé au point de vue des technologies et des loisirs des jeunes, par exemple. Mais la vie intérieure, ça ne change pas tant que ça. Je suis allée dans un champ d'émotions que j'ai déjà vécues», précise l'auteure qui a aussi exploré davantage la relation de Laura avec ses parents et particulièrement celle, plus conflictuelle, avec son père.
Outre les relations interpersonnelles (autant amoureuses, amicales que familiales), les aventures de Laura St-Pierre mettent en lumière certains thèmes que l'auteure et journaliste prend soin de fouiller pour les documenter. «Je lis énormément», indique-t-elle en citant les exemples des sujets de l'intimidation et des sectes exploités dans les tomes précédents.
Dans ce tome-ci, le processus judiciaire est décrit de façon réaliste par l'auteure-journaliste qui a fait valider certains détails. Elle a également appuyé de plusieurs lectures son traitement de la réaction de Laura face à l'épreuve à laquelle elle est soumise.
«Ce que j'aime de la formule de Laura St-Pierre, c'est que ce sont de petits thrillers qui mêlent l'action et certains sujets sociaux. Mais c'est important pour moi de ne pas être moralisatrice. Je veux rester dans le plaisir. Je souhaite que les gens soient imprégnés des personnages et de leur univers. Que les lecteurs s'attachent à mes personnages, ça me fait un énorme plaisir», soutient Linda Corbo.
Depuis la parution des deux premiers volets de la série, l'auteure a fait la tournée dessalons du livre, et a pu rencontrer des élèves dans le cadre de tournées dans les écoles notamment au Saguenay, en Abitibi et en Beauce.
Elle sera présente au stand de Perro Éditeur au Salon du livre de Trois-Rivières les 28, 29 et30 mars de 14 h à 16 h et le 29 de 18 h à 20 h.