La 6e édition du Festicadie se déroulera du 15 au 17 août du côté de Saint-Grégoire à Bécancour.

L'Acadie célébrée à Saint-Grégoire

Pourquoi un festival acadien au Québec? Le Festicadie, c'est l'occasion de se rassembler pour célébrer la fierté des origines acadiennes des Québécois, souvent insoupçonnées, mais qui se comptent par centaines de milliers dans la province. La région de Bécancour, de par sa densité, représente un noyau acadien en sol québécois. Relevant de la Société acadienne Port-Royal, le festival dévoile sa 6e programmation, qui se déroulera du 15 au17 août prochain, au Vieux moulin de Saint-Grégoire, sous le thème «L'Acadie aux mille visages».
Les festivités s'ouvriront le vendredi 15 août, journée de la Fête nationale des Acadiens, dont le spectacle du Congrès mondial acadien 2014 sera d'ailleurs diffusé sur grand écran en soirée, en direct de Madawaska, au Nouveau-Brunswick. Sont notamment attendus Zachary Richard, Lisa LeBlanc et Roch Voisine pour ce spectacle à grand déploiement.
En fin d'après-midi le vendredi, les citoyens sont invités à faire du bruit dans les rues du village pour le traditionnel défilé du Grand Tintamarre. Sous le grand chapiteau, les spectateurs pourront découvrir des groupes composés d'auteurs-compositeurs-inteprètes régionaux, en l'occurrence Machin Chouette, Belle Gang, Trio Kabu Lanoké, La Chaise musicale et Yves Ricard Blues.
Un événement de Bellyfit, une activité pour femmes de danse cardio et de yoga, est offert samedi matin au profit de la recherche sur le cancer. Le samedi après-midi sera consacré aux activités familiales avec en nouveauté deux animations du Centre de la biodiversité de Bécancour qui présentera ses animaux vedettes.
C'est le groupe trifluvien Bears of Legend qui sera en spectacle le samedi soir avec son folk aux racines amérindiennes.
Le dimanche, Fabiola Toupin interprétera un pot-pourri de chansons acadiennes le temps d'un dîner-spectacle.
Les Bergeron à l'honneur
Ce festival à saveur culturelle, réunissant les familles à travers des spectacles, de l'animation, des tournois sportifs et des activités jeunesse, honore aussi chaque année un nom de famille dont la souche est acadienne. Cette année, après les Héon et les Cormier, les organisateurs mettent en vedette les Bergeron. Des activités de généalogie, de partage et de retrouvailles sont organisées autour de cette thématique.
Une messe à saveur acadienne sera célébrée le dimanche, suivie de l'hommage aux familles Bergeron. «L'Acadie n'existe pas dans les livres de géographie. L'Acadie c'est dans le tchoeur'' des descendants francophones qui ont vécu le Grand Dérangement par les Anglais en 1755 et c'est en 1758 que les premiers Acadiens sont venus s'établir ici, à Bécancour», a expliqué la Sagouine, personnifiée par Linda Christofferson Dugré. Finaliste au concours L'école des Sagouine en 2013, cette dernière sera sur les lieux entre autres pour raconter l'histoire des Bergeron. Hébert, Thibodeau, Chiasson, Dubois, Morissette, Bourque... beaucoup de gens ne savent pas que ce sont tous des descendants acadiens.
Les organisateurs invitent la population à découvrir ses propres origines acadiennes. Environ 4000 personnes sont attendues pour l'événement.