Les deux équipes de la région ont loupé de peu le championnat de la division 2, en fin de semaine lors des Sélections régionales chez les moins de 13 ans.

La Mauricie deuxième des Sélections régionales

Même si elle constitue l'une des plus petites régions affiliées à Soccer Québec, la Mauricie se débrouille plutôt bien quand elle aligne ses meilleurs joueurs aux Sélections régionales.
Les deux équipes de la région ont loupé de peu le championnat de la division 2, en fin de semaine lors des Sélections régionales chez les moins de 13 ans.
La compétition regroupait l'élite du soccer québécois des moins de 13 ans, la semaine dernière à Longueuil. Pour l'occasion, nos représentants ont terminé au deuxième rang de la seconde division, autant chez les filles que pour les garçons. C'est une première en Mauricie.
Le tournoi des Sélections régionales se veut un passage important pour ces jeunes puisque les entraîneurs d'Équipe Québec étaient présents afin de recruter de nouveaux talents. Même l'Impact de Montréal s'était déplacé pour l'occasion. Les deux équipes mauriciennes se sont inclinées en finale par la marque de 2-1. Les gars ont baissé pavillon devant Lanaudière tandis que les filles ont perdu contre Bourassa.
«Nous avons des joueurs de talent dans la région. On remarque que sur le plan de la qualité du jeu, nous sommes de plus en plus près des équipes de la première division, qui misent sur des bassins de joueurs beaucoup plus gros», souligne la directrice générale de l'Association régionale de soccer de la Mauricie, Sophie Poujade.
Même son de cloche du côté de l'entraîneur cadre Durnick Jean. 
«Nous aurions pu gagner les deux matchs de la finale, on a joué pour, en tout cas. Certains de nos joueurs ont tellement bien paru qu'ils ont attiré le regard des recruteurs. Ils pourraient recevoir un coup de fil pour les équipes du Québec.»
Parmi les joueurs s'étant signalés, on note, chez les filles, Eleni Tsaousis, Anaïs Bellavance, Maïlie Dang-Vu, Juliette Dessureault, Anabel Fournier et Ariane Michelson. Frank-Loïc Zoumessi, Raphaël Lacaille, Thomas Carignan et Dylan Larochelle ont aussi été impressionnants.