Atteinte du cancer, Chantale Paquin a dressé une liste des activités qu'elle souhaite réaliser avant de mourir.

La liste

Avoir une liste sous la main, c'est toujours pratique au moment de se rendre à l'épicerie, de partir en vacances ou d'organiser une réception. Pour avoir un droit de vie sur sa propre mort aussi.
Dominic Dumont a récemment découvert l'existence d'une «liste des derniers souhaits» de Chantale Paquin. Sa conjointe la tenait secrètement depuis trois ans, soit depuis le jour où elle a appris que le cancer s'était immiscé en elle. La femme dans la mi-vingtaine s'est aussitôt mise à noter ses rêves les plus chers.
Au début du mois de février, Dominic a lancé une campagne de financement sur le site Go Fund Me (www.gofundme.com/lhdawk). L'argent ainsi amassé permet à Chantale de réaliser le plus grand nombre de ses désirs. Il faut faire vite. Un peu plus chaque jour, la maladie se charge de rappeler aux amoureux que le temps file.
À l'emploi de la quincaillerie Canac, du secteur Cap-de-la-Madeleine, Dominic Dumont est en arrêt de travail depuis deux semaines afin de rester aux côtés de Chantale qui bénéficie de soins palliatifs à domicile.
«Avec un salaire réduit et tous les frais que cette situation comporte, j'y arrive tout juste. De l'aide supplémentaire est grandement appréciée», concède Dominic qui s'est donné pour mission de faire vivre à Chantale «la plus belle fin possible», dit-il en lui prenant la main.
Au début, la jeune femme n'était pas certaine de vouloir faire l'objet d'une telle attention. «Je ne voulais pas déranger ou faire pitié», explique celle qui s'est finalement laissé convaincre de partager le contenu de son carnet rouge. Ses voeux sont à son image, réalistes.
Quelques-uns ont été exaucés au cours des dernières semaines. «J'ai brossé des chevaux. J'ai assisté à un concert de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières. J'ai mangé dans de grands restaurants. J'ai fait un tour de Cessna et d'hélicoptère...», énumère Chantale avec enthousiasme.
«Ça me donne de l'énergie», fait remarquer la Trifluvienne avant de mentionner que l'équipe soignante du Centre Cloutier-du Rivage l'encourage à profiter de tous ces petits et grands moments de joie qui se présentent à elle ces jours-ci.
Dominic Dumont remercie à l'avance le soutien des gens qui lui permettront de continuer à adoucir le quotidien de celle qu'il vient de fiancer. Chantale Paquin puise dans cette liste de souhaits la force et le courage nécessaires pour affronter l'inévitable.
Parfaitement consciente que certains rêves ne pourront pas être réalisés à temps, la jeune femme vit chaque jour comme si c'était le dernier.
Heureuse? «Oui, c'est cool ce que je vis...», assure Chantale qui ne se laisse pas anéantir par le fait de se rapprocher de la fin.
Généreuse à son tour, elle souhaite partager son souhait ultime à nous tous qui la survivront: «Prenez le temps d'ouvrir les yeux et de regarder la neige autour de vous. C'est peut-être la dernière fois. Et vivez!»