Steve Dubé

La Corporation de l'Amphithéâtre récupère Les Nuits polaires

L'événement Les Nuits polaires 2014 se tiendra du 7 au 9 février prochain. Si l'événement sera du même type que ce à quoi son public est habitué, il connaîtra néanmoins un changement administratif important puisqu'il passe sous la tutelle de la Corporation de l'Amphithéâtre de Trois-Rivières.
Pour assurer la continuité, la majorité des membres du conseil d'administration des Nuits polaires demeurera en place. Ce conseil d'administration comptait quatre personnes dont trois poursuivront leur travail en compagnie de la direction de la Corporation de l'amphithéâtre.
Ce sont Jean-Sébastien Désilets, Luc Belle-Isle et Denis Beaudin. Quatrième et dernier membre du dernier conseil d'administration de l'événement, Louis-Olivier Raby a abandonné ses fonctions devant les exigences de sa profession de comptable au moment de la tenue de l'événement.
«Le fait de demeurer avec le même conseil d'administration nous assure de conserver les orientations et la mobilisation que suscite déjà l'événement, d'expliquer le directeur général de Corporation de l'Amphithéâtre, Steve Dubé.
Étant donné que nous organisions déjà la fête familiale qui a lieu pendant la journée au moment des Nuits polaires, le fait de regrouper nos ressources pour gérer l'ensemble de l'événement était tout naturel. On a commencé à en discuter avec le conseil d'administration de l'événement tout juste après les élections municipales et l'association s'est faite très facilement. Tout le monde est très content.»
«Au niveau administratif, ça va simplifier le travail de toute le monde et en bout de ligne, c'est la population de Trois-Rivières qui va en profiter. Au niveau des décisions d'orientation et de programmation, ce sont des décisions qui se prennent en commun. On conserve l'esprit qui a toujours animé les Nuits polaires. On va simplement être en mesure de faire davantage avec les mêmes ressources financières.»
Les Nuits polaires recevaient de la Ville une subvention de 100 000 $ alors que la fête familiale avait droit à une subvention de 80 000 $. Le budget demeure inchangé dans la nouvelle formule. Si Steve Dubé ne veut rien révéler de la programmation spécifique de 2014 puisque son dévoilement officiel aura lieu le 21 janvier, on sait que des spectacles auront encore lieu en soirée mais qu'ils se dérouleront dans le parc Champlain plutôt que sur la rue des Forges comme par le passé.
«On se trouvait en plein coeur d'un gros corridor de vent sur la rue des Forges, ce qui refroidissait énormément le site. Ça rendait le travail des équipes ardu et ce n'était pas idéal pour les spectateurs. L'an dernier, on avait enregistré -32º C! Pour les gars qui doivent monter dans des nacelles pour travailler en hauteur, c'était assez pénible. Le parc Champlain va être le coeur des activités mais on va continuer d'avoir des activités réparties un peu partout au centre-ville comme par le passé.»
Ce changement administratif ne concerne, pour l'instant que Les Nuits polaires. Steve Dubé refuse de parler de changements pouvant toucher d'autres événements trifluviens dans l'avenir. Il a même affirmé que le futur changement de nom de la Corporation de l'amphithéâtre pour celui de Corporation des grands événements n'était pas officiel bien que le maire Lévesque l'ait déjà annoncé.
«Comme le changement qu'on annonce aujourd'hui se limite strictement aux Nuits polaires, on peut très bien assumer cette responsabilité supplémentaire sans faire de changements dans le personnel de la Corporation. On se chargeait déjà de la fête familiale alors, ce n'est pas une énorme charge de travail supplémentaire. Pour l'instant, aucun autre changement n'est à prévoir pour notre organisation.»
Il a par ailleurs indiqué que cet événement hivernal est là pour rester et est même appelé à se développer parce qu'il constitue, en-dehors des fêtes de quartier, la seule activité hivernale offerte à la population.