L'offre patronale finale a été rejetée massivement par les syndiqués de l'ABI aujourd'hui.

Jour J à l'A.B.I.

À quelques heures de la fin de la trêve de cinq jours, les discussions se poursuivent toujours à l'Aluminerie de Bécancour.
C'est du moins ce qu'ont confirmé les responsables des communications à l'A.B.I. et au Syndicat des Métallos. Et on dit même espérer en arriver à une entente négociée.
Dans les déclarations tant patronale que syndicale, rien ne laisse présager un ultimatum en vue de ce soir, que ce soit l'imposition d'un lock-out ou le déclenchement d'une grève. En ce sens, un nouveau sursis n'est pas impossible.
La convention collective est échue depuis le 22 novembre.