René Fugère

Jour de vente chez RTA: Artic Beluga n'est pas invité

Autre rappel que l'époque de l'usine Rio Tinto Alcan à Shawinigan appartient au passé, la compagnie procède mercredi à la mise en vente d'une série de lots d'équipements industriels à ses installations fermées du boulevard Saint-Sacrement.
Et selon la porte-parole de la multinationale, Claudine Gagnon, un groupe d'entreprises «avec qui on fait affaire régulièrement» ont été invitées à se présenter à l'événement. «Ça s'inscrit dans le processus de fermeture», a-t-elle indiqué.
Or, le vice-président de Recyclage Arctic Beluga, René Fugère, fulmine de ne pas avoir été convié au rendez-vous. Encore mardi matin, il tentait de se faire inviter par RTA, mais on lui a fait savoir qu'il ne le serait pas, ni cette fois, et ni les prochaines fois.
Celui-ci interprète cette fin de non-recevoir comme des «représailles» à la suite d'un litige contractuel survenu il y a quelques années au Saguenay-Lac-Saint-Jean et qui impliquait, dit-il, le même cadre de RTA se trouvant derrière sa présente exclusion des appels d'offre. «On les a poursuivis et ça s'est terminé par un règlement hors cour», a indiqué M. Fugère.
Interrogée à ce sujet, Mme Gagnon a fait savoir que RTA ne donnait aucun détail, ni ne divulguait aucun nom des entreprises invitées.