Olivier Courchesne et Victor Desaulniers vont revenir de Winnipeg avec une belle médaille d'or.

Jeux du Canada: le CKTR continue sur sa lancée

Les membres du CKTR ont encore une fois connu une journée faste jeudi aux Jeux du Canada en s'appropriant un total de sept podiums face aux autres provinces.
Les kayakistes masculins se sont chargés d'animer le spectacle dans le bassin winnipegois en soutirant deux médailles d'or gracieuseté d'Olivier Courchesne et Victor Desaulniers (K-2 500 m) ainsi que d'Albert Lavigne et Vincent Jourdenais.
Lors des deux courses respectives, les Trifluviens ont démontré toute l'étendue de leur force physique en terminant avec une embarcation d'avance sur leurs plus proches poursuivants.
«C'était deux courses quasi parfaites, tout était bien exécuté. Ils étaient établis favoris et ils ont montré pourquoi», analysait leur entraîneur Mathieu Pelletier.
Les filles ont aussi eu leur mot à dire durant la journée de jeudi. Caroline Lesage et Keisha Tomasik sont grimpées sur la troisième marche du podium au K-4 500 m, avec un temps de 1 :42.924. Lesage a également arraché le bronze au k-4 200 m et Tomasik a obtenu le même résultat en individuel au 200 m. Cette dernière connaît une compétition de rêve, elle qui possède maintenant cinq décorations différentes autour de son cou.
En canoë, Anne-Sophie Lavoie-Parent a elle aussi fait sa part en allant chercher deux médailles d'argent au C-2 200 m et 500 m.
«Cette récolte est au-delà de nos espérances. Nous savions que nous allions bien performer, mais nous ne pensions pas être autant dominants lors des finales», déclarait Pelletier.
Avec ces résultats, les représentants du CKTR ont maintenant 13 médailles - quatre d'or, cinq d'argent et quatre de bronze - à leur tableau de chasse depuis le début des jeux. Ils pourront en ajouter d'autres dès vendre, lors de la dernière journée de compétition en canoë-kayak de vitesse. Les garçons seront favoris pour l'épreuve du K-4 200 m, Albert Lavigne représentera un espoir de médaille au K-1, le tandem Lesage et Tomasik pourrait se tailler une place sur le podium au K-2 200 m et Anne-Sophie Lavoie-Parent sera l'une des principales têtes d'affiche en canoë.