L'entreprise Rosaire Tessier de Saint-Narcisse, fabriquant de bases de matelas, vient de recevoir un prêt de Développement économique Canada pour un agrandissement. De gauche à droite, Jacques Gourde, député de Lotbinière - Chutes-de-la-Chaudiere. Benoît Tessier, directeur de Rosaire Tessier et fils, Claude Tessier président des entreprises Rosaire Tessier et Gérard Bruneau, préfet de la MRC des Chenaux.

Investissement d'un demi-million $ chez Rosaire Tessier et Fils

Plus d'un demi-million $ sera investi chez Rosaire Tessier et Fils, un fabricant de bases de lit de Saint-Narcisse, pour l'agrandissement de sa surface de production par l'acquisition d'une bâtisse supplémentaire ainsi que pour l'achat d'équipement de production. De ce montant, 136 450 $ proviennent d'un prêt remboursable octroyé en vertu du programme de développement économique du Canada pour les régions du Québec.
L'annonce a été faite, jeudi, en présence du député de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière, Jacques Gourde, au nom du ministre Denis Lebel, ministre de l'Agence de développement économique du Canada. Benoît Tessier, fils de Claude Tessier, président de Rosaire Tessier et Fils, a confié qu'avec la croissance des ventes des dernières années, en particulier avec les demandes affluant de partout au Canada, l'entreprise se retrouvait trop à l'étroit pour opérer de façon optimale et qu'elle manquait d'équipement performant.
Avec le dernier agrandissement, l'entreprise est passée de 12 à 17 employés. Ce nombre pourrait encore grimper à la suite de l'investissement annoncé jeudi. L'usine vient d'aménager un bâtiment acquis récemment et fait l'achat de nouvel équipement notamment une cloueuse à languettes automatique et des compresseurs en vue d'automatiser une partie de sa chaîne de production.
M. Tessier s'est déclaré satisfait du soutien apporté par le bureau d'affaires de la Mauricie de Développement économique Canada. «On dit souvent que faire des affaires avec le gouvernement, ça peut être long! Eh bien, dans notre cas, j'ai été agréablement surpris de la rapidité d'exécution des responsables de DEC du bureau de Trois-Rivières.»
Pour sa part, le préfet de la MRC des Chenaux, Gérard Bruneau, qui est aussi président du CLD des Chenaux, s'est réjoui de ce nouvel investissement qui vient consolider une entreprise de Saint-Narcisse qui s'insert dans un groupe industriel étroitement lié, dont font partie Matelas Saint-Narcisse et Feutre National. M. Bruneau a ajouté qu'en ces temps de fermeture de grandes industries en Mauricie, totalisant plusieurs centaines d'emplois, il était bon de voir des PME se consolider pour faire face à l'avenir.
«Le CLD des Chenaux est solidaire de cette modernisation car l'occupation dynamique du territoire rural passe par les PME», a-t-il déclaré, en remerciant le député Gourde et son gouvernement d'avoir reconnu cette particularité. M. Bruneau a aussi  félicité la famille Tessier d'avoir réussi le transfert de son entreprise fondée en 1964 à une nouvelle génération, la troisième.