La défenseure Catherine Ward

Hockey féminin: excès de confiance?

Les Canadiennes sont toujours invaincues après deux matchs dans le tournoi préliminaire de hockey, mais elles ont eu un peu chaud lundi contre les coriaces Finlandaises, qu'elles ont vaincues 3-0. Le premier but de la rencontre, à mi-chemin en troisième période, a sûrement rassuré plusieurs personnes qui commençaient à se poser des questions!
Reste qu'au final, Équipe Canada n'a toujours pas accordé un but: les filles se retrouvent dans une situation idéale à la veille de l'affrontement face aux États-Unis. Si elles souhaitent quitter la surface de jeu avec les deux points demain matin, nos joueuses devront travailler sur la qualité de leurs lancers.
Je n'ai pas vu assez de tirs de l'enclave lundi. Il faudra aussi montrer plus de patience autour du filet: créer de véritables chances au lieu de précipiter les actions. Devant une équipe comme la Finlande, ces petits aspects paraissent moins, mais contre les Américaines, ils pourraient faire mal et avoir un impact direct sur le résultat.
Fortes d'un gain sans appel de 5-0 face aux Suissesses, je pense que les Canadiennes ont abordé la partie de lundi avec un peu trop de confiance. Mais qui va les blâmer? Aucune autre formation que celle des États-Unis n'est parvenue à vaincre Équipe Canada dans un tournoi olympique.
Les Finlandaises avaient d'ailleurs prouvé leur valeur en rivalisant avec les Américaines dans une défaite de 3-1, en lever de rideau samedi. Présentement, les Scandinaves croient en leurs chances de gagner une médaille: un contre six, c'est loin d'être un mauvais ratio quand tu affrontes les deux puissances mondiales.
Au chapitre des performances individuelles, je salue l'effort de l'arrière Catherine Ward. Elle mise sur une bonne première passe, elle met souvent la rondelle dans le trafic. J'ai eu la chance de diriger Catherine et elle figure parmi les meilleures à sa position. Quant à Marie-Philip Poulin, elle n'a pas encore ressorti du lot, mais laissons lui le temps. Les meilleures joueuses se signalent souvent dans les matchs cruciaux.
Nous suivrons avec attention le duel de demain entre les deux grands rivaux du hockey féminin. Même si le pointage final ne devrait pas avoir de répercussions sur le podium, les deux entraîneurs voudront gagner ce match. Victoire ou défaite, les filles y penseront jusqu'au prochain rendez-vous prévu en finale... à moins d'une énorme surprise!
Propos recueillis par Louis-Simon Gauthier