Fin d'une saison exceptionnelle à Sainte-Anne-de-la-Pérade

Les pourvoyeurs de Sainte-Anne-de-la-Pérade ont rarement connu une saison aussi exceptionnelle.
Près de 105 000 personnes se sont rendues cet hiver sur la rivière Sainte-Anne pour pêcher le poulamon.
La saison a pu débuter le 26 décembre comme prévu et se terminer le 19 février. Entre ces dates, les conditions ont été extrêmement favorables.
«Nous sommes prêts à faire une enveloppe brune à Dame Nature dès maintenant pour avoir les mêmes conditions l'an prochain», affirmait à la blague le président de l'Association de pêche aux petits poissons des chenaux de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte.
Les retombées économiques de cette industrie sont d'environ 6 millions $ annuellement.