Le rocker Éric Lapointe a offert une performance toute en énergie samedi.

Festi-Beach: «La meilleure édition en 15 ans»

«Nous avons connu la meilleure édition en 15 ans», affirme sans aucune hésitation Luc Désaulniers, le président du Festi-Beach de Lac-à-la-Tortue. Les spectacles des Cowboys Fringants et d'Éric Lapointe prouvent ces dires. Ces deux soirées ont attiré en tout selon les organisateurs près de 18 000 spectateurs.
<p>Ils étaient 866 coureurs à prendre le départ de l'une ou l'autre des courses proposées par le Festi-Beach. </p>
«Pour la 15e édition du festival, nous voulions avoir deux artistes ou groupes d'envergure», souligne Luc Désaulniers.
Éric Lapointe et Les Cowboys Fringants sont de plus des habitués au Festi-Beach. Les deux en étaient à leur troisième passage à l'événement du secteur Lac-à-la-Tortue, à Shawinigan.
«Lors d'un anniversaire, on invite les artistes qu'on sait qu'ils vont être bons. Éric Lapointe et Les Cowboys Fringants donnent toujours de très bons spectacles. Et ça marche très bien, les spectateurs étaient au rendez-vous», ajoute le président de la 15e édition du Festi-Beach.
Samedi soir, Éric Lapointe a offert une performance très énergique. Il était visiblement très heureux de renouer avec le public du Festi-Beach et les spectateurs ont beaucoup apprécié l'ambiance créée par le rocker.
L'ouverture du Festi-Beach revenait jeudi soir à Éric Masson et le chansonnier a attiré près de 3000 personnes. Hier soir, les festivaliers étaient conviés au spectacle de la formation mauricienne Bears of Legend, une belle façon de terminer la 15e édition. Mais les forts orages et les pluies abondantes ont malheureusement fait fuir les foules. «Nous n'avons qu'entre 200 et 300 personnes sur le site. C'est bien moins que ce qu'on attendait. Mais au moins, nous n'avons pas annulé», a souligné hier soir le président du Festi-Beach.
Parmi les autres spectacles présentés, on retrouvait aussi la revue musicale rock Stormy Weather, un hommage à Foo Fighter par Wasting Light, le groupe de la région Spendexxx et la formation montréalaise Heirloom.
Le Festi-Beach c'est aussi un volet sportif bien développé. Pas moins de 77 équipes ont pris part cette année au tournoi de volley-ball. Deux équipes anglophones ont même fait le voyage d'Ottawa jusqu'à Shawinigan pour participer au tournoi. Les membres de ces deux formations ont aimé leur expérience et souhaitent revenir l'an prochain, peut-être même plus nombreux.
Véritable phénomène au Québec, la course à pied est aussi un élément qui attire beaucoup de participants au Festi-Beach. Samedi, ils étaient 866 coureurs à prendre le départ des courses d'un, de 5, de 10 ou de 21,1 km. L'an dernier, près de 100 coureurs de moins avaient participé à l'une ou l'autre des courses.
«Les coureurs venaient de partout au Québec. Et 166 personnes se sont présentés le matin même», explique M. Désaulniers.
La responsable des courses, Judith Chalifour, précise que 230 enfants ont pris part à la course d'un km, soit 60 de plus qu'en 2013. «C'est vraiment impressionnant. Il y a beaucoup de relève en course», souligne-t-elle en ajoutant que chaque enfant a reçu une médaille pour sa participation.
En plus des orages d'hier soir qui sont survenus avant le spectacle des Bears of Legend, la pluie ne s'est invitée qu'à une seule occasion lors d'une courte période au Festi-Beach, forçant la fermeture hier matin du coin des enfants. Les jeux gonflables résistent mal à l'eau.
La 15e édition du Festi-Beach n'était pas encore terminée que déjà les organisateurs réfléchissaient à la suivante. «Nous avons déjà plusieurs idées en tête. On en parle déjà entre nous», s'est contenté de dire le président de l'événement.