Denis Villeneuve

Enemy de Denis Villeneuve obtient 10 nominations aux prix Écrans canadiens

Le film Enemy, de Denis Villeneuve, sera le grand favori des catégories liées au cinéma au prochain gala des Écrans canadiens, obtenant 10 nominations, soit deux de plus que Tom à la ferme de Xavier Dolan et quatre de plus que Gabrielle de Louise Archambault.
<p>Alexandre Landry, de Saint-Étienne-des-Grès, est en nomination pour le titre de meilleur acteur de soutien pour son rôle dans <em>Gabrielle</em>.</p>
Ces trois films sont notamment en lice dans la catégorie du meilleur film, au côté du DémantèlementThe Grand Seduction, Empire of Dirt, The F-Word et Maina.
Le Québec fait belle figure dans la liste des finalistes. En tout, 156 Québécois obtiennent une mise en nomination cette année, et les représentants de la province comptent pour la moitié des finalistes des catégories liées au cinéma.
«Je n'ai pas l'impression que le Québec a grand besoin d'ambassadeurs. Je travaille déjà un peu à Toronto et je me rends compte que les yeux sont vraiment tournés vers chez nous», explique la comédienne Evelyne Brochu, finaliste comme actrice de soutien pour son rôle dans Tom à la ferme, lorsqu'on lui demande si elle aura l'impression d'aller représenter le Québec à Toronto le soir du gala.
«Les gens connaissent les réalisateurs d'ici, les artisans d'ici. Je suis une représentante, mais je pense qu'il y a beaucoup d'autres gens qui créent ce buzz-là, qui existe depuis avant même que je fasse ce métier-là.»
Denis Villeneuve et Xavier Dolan se feront la lutte pour l'obtention de la statuette du meilleur réalisateur, catégorie dans laquelle ne figure toutefois pas Louise Archambault. Robert Lepage et Pedro Pires (Tryptique), Sébastien Pilote (Le démantèlement) et Michael Dowse (The F-Word) complètent la catégorie.
En lice dans la catégorie du meilleur acteur pour son rôle dans Le démantèlement, Gabriel Arcand se mesurera à de grosses pointures comme Jake Gyllenhaal (Enemy) et Daniel Radcliffe (The F-Word). Brendan Gleeson (The Grand Seduction) et Rajesh Tailang (Siddharth) sont également dans la course.
Du côté des actrices, Gabrielle Marion-Rivard (Gabrielle) et Isabelle Guérard (Rouge sang) sont finalistes, tout comme Tatiana Maslany (Cas & Dylan), Cara Gee (Empire of Dirt) et Kawennahere Devery Jacobs (Rhymes for Young Ghouls).
Outre Evelyne Brochu, Florence Blain (L'autre maison), Jennifer Podemski (Empire of Dirt), Sarah Gadon (Enemy) et Mackenzie Davis (The F-Word) concourront dans la catégorie de la meilleure actrice de soutien, tandis que chez les acteurs de soutien, Alexandre Landry, originaire de Saint-Étienne-des-Grès (Gabrielle), Pierre-Yves Cardinal (Tom à la ferme), Marc Labrèche (Whitewash), Jay Baruchel (The Art of the Steal) et Gordon Pinsent (The Grand Seduction) sont en lice.
Les prix Écrans canadiens récompensent également la production télévisuelle et numérique de langue anglaise. La série Orphan Black est celle ayant obtenu le plus grand nombre de mises en nomination, soit 14.
Cette série de science-fiction sur le clonage, qui a obtenu de bonnes critiques et qui a valu à son actrice principale Tatiana Maslany une nomination aux Golden Globes, n'a pas encore été diffusée au Québec en français. «J'espère qu'éventuellement, elle sera traduite pour que la majorité des gens ici puissent la découvrir, parce que c'est une série trop brillante avec plusieurs personnages féminins très forts», souligne Evelyne Brochu, qui campe le personnage de Delphine dans la série de BBC America.
Les acteurs québécois François Arnaud et Jesse Camacho sont par ailleurs en nomination dans la catégorie télévision, pour leur interprétation dans la série The Borgias et la comédie Less Than Kind, respectivement.
Les prix Écrans canadiens seront remis lors d'une cérémonie animée par Martin Short le 9 mars prochain, à Toronto.