Michel Angers

Eaux usées: Angers va corriger «l'imbroglio»

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, ne veut pas trop renchérir aux déclarations formulées par la ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet et le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, au sujet de la responsabilité de la Ville de Shawinigan dans l'évolution du dossier de l'assainissement des eaux usées autour du lac à la Tortue.
Mais il convient que des vérifications seront effectuées pour s'assurer que tout chemine normalement. «On va corriger cet imbroglio, ce niveau de communication et on va aller de l'avant», commente-t-il brièvement.
Dans notre édition de samedi, les deux élus libéraux mentionnaient qu'au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, on attendait après certaines informations avant de faire suivre le projet au gouvernement fédéral pour approbation.
La Ville souhaiterait ajouter des résidences au projet prévu et apporter des modifications au système de traitement. Quelques jours plus tôt, le maire déclarait qu'il attendait une confirmation du gouvernement du Québec avant de lancer le processus d'appel d'offres.
«Nous avons fait les choses selon les règles de l'art», assure M. Angers. «Tout va être correct, tout est organisé et on va s'assurer que ça fonctionne bien. J'ai tous les communiqués, tout ce qu'il faut entre les mains. Je suis blindé mur à mur.»