Dorion plus à l'aise avec les libéraux que les caquistes

De retour de vacances, l'ex-député de Nicolet -Yamaska, l'adéquiste Éric Dorion, a confirmé qu'il sera de l'équipe du candidat libéral, Denis Vallée dans Nicolet-Bécancour et non de celle de Donald Martel, pourtant député sortant de la Coalition avenir Québec.
«C'est vrai, l'équipe de M. Vallée est venue me voir et j'ai dit que j'étais disposé à donner un coup de main pendant la campagne, advenant qu'il ait besoin de mes services», a confirmé M. Dorion
Ce dernier rappelle qu'il n'a jamais été souverainiste et c'est un peu ce qui le gêne avec François Legault, ex-ministre péquiste maintenant chef de la CAQ.
Or, Donald Martel est aussi un ancien candidat du Parti québécois. «J'étais avec l'Action démocratique du Québec qui était du centre droit, rappelle-t-il. La CAQ et l'ADQ, c'est très différent, n'importe quel élu va vous le dire, a-t-il affirmé, sans fournir d'exemples concrets Moi, mon choix est que je reviens au Parti libéral. Ce n'est pas un secret.Je n'ai jamais été gêné de dire qui je supporte. Je n'ai rien àgagner ni rien à perdre», a-t-il conclu.