Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Donald Martel crie au scandale

Au lendemain de l'annonce d'une subvention de 550 000 dollars par le ministre régional et député de Johnson, Yves-François Blanchet, à la Société de développement économique de Drummondville (SDED - CLD Drummond, le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, y voit la preuve que le Fonds de diversification économique «sert plus le PQ que les gens de Gentilly et Bécancour».
«C'est ma crainte depuis le début. C'est scandaleux», a-t-il fait savoir au Nouvelliste.
Alors que 25 % de l'enveloppe de 200 millions de dollars doit servir à l'ensemble des MRC extérieures à Bécancour et Trois-Rivières, M. Martel dit comprendre que Yves-François Blanchet «en voulait un bout pour servir son comté», tout comme Luc Trudel à Shawinigan.
Par ailleurs, le député de la CAQ se demande comment le financement d'un troisième incubateur industriel «dans le comté de Blanchet» va entraîner des retombées sur le territoire de la centrale nucléaire Gentilly-2.
«Je n'en ai pas contre la qualité des projets. Mais ce sont eux qui reçoivent la plus grosse part au niveau des subventions», soutient M. Martel.
Lors de la récente tournée exceptionnelle du gouvernement Marois, deux entreprises de Drummondville, Technologies Humanware et Planchers Mercier ont reçu une aide financière totalisant 1 250 000 $ provenant du Fonds, dont 250 000 dollars en contribution non remboursable.
Dans un communiqué, le ministre Yves-François Blanchet et le candidat péquiste dans Nicolet-Bécancour, Jean-René Dubois, ont tenu à corriger les propos du député Martel.
«L'incubateur industriel piloté par la SDED a reçu une aide de 550 000 $, celui de Shawinigan a reçu 1,2 million de dollars destiné à la Station du numérique et un million de dollars au Centre d'entrepreneuriat de Shawinigan alors que celui de Trois-Rivières a reçu 1 135 000 $. Des trois, c'est donc celui de Drummondville qui en aura reçu le moins», précisent-ils.
Selon le ministre régional, le Fonds de diversification s'attend à plusieurs autres demandes de la région des Bois-Francs «et bien entendu de celle de Bécancour».
«M. Martel se vante de son passé de directeur de CLD. Je suggère qu'il admette son erreur, à défaut de quoi ses propres électeurs le jugeront pour ce comportement. Son secteur est le mieux placé pour profiter du Fonds de diversification. Dans la région, le Fonds a déjà suscité la création de plus de 500 emplois avec 10 % de la somme de 200 millions de dollars engagée. Pourtant, le seul usage que M. Martel lui trouve, c'est de le déformer à des fins partisanes», a commenté le ministre Blanchet.
Ce dernier a tenu à rappeler que le Fonds est le seul programme qui soutienne directement les incubateurs industriels. «J'ai personnellement insisté pour qu'il en soit ainsi», a-t-il conclu, pendant que le candidat Jean-René Dubois suppose que le député Martel s'excusera «et que nous passerons aux débats constructifs».