Le budget Marceau n'a pas permis d'en apprendre davantage sur l'avenir de la phase II du CHRTR.

Don record pour le CHRTR

La première annonce de la Fondation régionale de sa santé de Trois-Rivières (RSTR) aura été somme toute spectaculaire: un don record de 1,5 million $, provenant de la Ville de Trois-Rivières, s'ajoute à la campagne majeure de financement de la Fondation du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières, récemment fusionnée à celle du Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières pour devenir la Fondation RSTR.
Vendredi matin, les dirigeants des institutions concernées ont d'une part voulu rendre publique cette contribution exceptionnelle de la Ville de Trois-Rivières envers le centre hospitalier régional, tout en profitant de l'occasion pour officialiser publiquement, aussi, l'intégration entre les deux fondations qui coexistaient de façon indépendante jusqu'à tout récemment.
Le don de la Ville sera particulièrement affecté à l'implantation d'un service d'hémodynamie au CHRTR. Les interventions spécialisées en cardiologie telles que la coronarographie et l'angioplastie coronaire pourront être pratiquées à Trois-Rivières, ce qui évitera les déplacements et séjours à Montréal ou à Québec pour les patients de la région.
Plus de détails dans Le Nouvelliste de vendredi.