René Fugère se présente pour le poste de conseiller dans le district Du Rocher à Shawinigan.

District Du Rocher: René Fugère se lance dans la course

Figure bien connue des milieux des affaires et philanthropique de Shawinigan, René Fugère se lance dans la campagne électorale et briguera le poste de conseiller du district Du Rocher dans le secteur Grand-Mère lors du scrutin du 5 novembre prochain.
Celui qui s'est retrouvé à plusieurs reprises sous les projecteurs à titre de vice-président de Recyclage Arctic Béluga, notamment en raison de l'implication de l'entreprise dans les dossiers de la démolition des anciennes usines Belgo et Aleris, soutient qu'il réalise un vieux rêve en faisant le saut en politique municipale.
«Ça fait longtemps que je veux faire ça. Ç'a tout le temps été en moi la politique, mais ma situation familiale et mes affaires [ne me permettaient pas de me présenter]. J'ai consacré beaucoup de temps au bénévolat, mais jamais à la politique. Ça doit faire au moins 40 ans que j'ai ça en tête et maintenant l'opportunité se présente», mentionne-t-il.
Même s'il a eu quelques démêlés avec la Ville et le maire Michel Angers au cours des dernières années relativement à la démolition de l'ancienne Belgo, le semi-retraité se voit tout de même très bien siéger à la table du conseil municipal.
«En démocratie, c'est sain que les gens autour de la table ne partagent pas le même point de vue. Mais tout ça doit se faire dans le respect des individus. J'ai beaucoup de respect pour M. Angers, et ce, même si je ne suis pas d'accord avec sa façon de faire. Je crois par ailleurs que c'est la meilleure façon de faire avancer les dossiers. Il n'y a rien de mieux que la confrontation pour trouver les meilleures solutions», précise-t-il.
En plus de son implication dans Arctic Béluga, M. Fugère a fondé plusieurs entreprises au fil des années, dont Cadorette Marine, qui a contribué à l'essor économique de Grand-Mère. Il croit donc posséder un bagage d'expérience qui leur permettra de travailler efficacement afin de ramener la prospérité, la sécurité et la juste part des investissements dans son secteur. 
«Pour attirer de jeunes professionnels, de jeunes familles et des investisseurs, il est essentiel d'avoir un climat harmonieux, des finances saines et des gens prêts à mettre l'épaule à la roue. C'est ce que je veux faire. J'offre mon expérience, mon expertise et ma disponibilité pour représenter mes concitoyens et servir ma ville», ajoute-t-il.
M. Fugère a également occupé des postes sur plusieurs conseils d'administration au cours des années, dont ceux de la Fondation de l'ancien hôpital Laflèche et du Club de curling de Grand-Mère.
M. Fugère est le troisième candidat à confirmer ses intentions dans le district Du Rocher après la conseillère sortante Lucie DeBons et Steeve Carrey.