Deux auteurs d'ici se distinguent

Les auteurs Francine Brunet, de La Tuque, et François Désaulniers, de Trois-Rivières, se distinguent actuellement avec leur oeuvre respective.
Hier, Francine Brunet, a appris qu'elle était l'une des dix finalistes pour le Grand Prix littéraire Archambault, qui vise à récompenser des auteurs d'un premier roman québécois. Mme Brunet est ici finaliste pour son premier roman Le Nain, paru cet automne aux Éditions Stanké. 
Le nom de l'auteur gagnant sera connu au début de l'année 2015.
François Désaulniers s'est distingué pour sa part dernièrement au Salon du livre de Montréal, où il a récolté une mention d'excellence dans le cadre du Prix des écrivains francophones d'Amérique. 
Le Trifluvien a reçu l'une des trois mentions d'excellence pour son roman L'Aiguilleur  (Éditions Druide), alors que le prix principal a été décerné à Hélène Dorion, pour son roman Recommencements, publié aussi aux Éditions Druide.