Mathys Fenkam a livré un sévère combat en finale.

De l'or au bout des gants

Mikael Zewski, Simon Kean, François Pratte, la région n'a jamais été en reste à ce qui a trait à la boxe. La relève semble plus qu'intéressante. Vendredi, lors de l'avant-dernière journée d'activités aux Jeux du Québec, deux boxeurs de la région ont décroché l'or.
On pourra donc dire que la Mauricie a frappé pour mille dans le ring, puisque Mathys Fenkam, chez les -65 kg, et Jordan Gélinas, chez les -55 kg, étaient les deux seuls représentants de la région à Alma.
En finale, Gélinas a eu le meilleur sur Charles-Antoine Bergeron dans un combat âprement disputé où il a été en mesure d'avoir le dessus sur son adversaire. «Il y avait une différence de grandeur entre les deux. Jordan a été en mesure de bouger et quand son adversaire tentait de s'approcher, il le gardait loin avec son jab. Son adversaire a aussi eu un compte sur un uppercut», explique Patrick Boisvert, qui supervisait les pugilistes mauriciens durant le tournoi.
Quant à Fenkam, les choses ont été beaucoup plus expéditives. En demi-finale, il a signé un K.O. technique, et il a récidivé en finale quand l'arbitre a mis fin au combat, pointant du même coup la plus haute marche du podium au Trifluvien. «Ce fut toute une bataille. Son adversaire a été durement ébranlé et l'arbitre a préféré arrêter. Mathys avait vraiment des coups explosifs. Il nous a aussi beaucoup écoutés et se battait en ligne droite plutôt qu'en large avec des crochets. Il a bien suivi le plan de match», ajoute Boisvert.
Ironiquement les deux adversaires des Trifluviens étaient originaires de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Parmi les autres résultats de la journée, Jennifer Lévesque et Marilie Paquet ont respectivement pris la 8e et 9e place de la compétition d'haltérophilie chez les -63 kg.
Grâce à la récolte à la boxe, la Mauricie a porté son total de médailles aux Jeux du Québec à 20, dont 12 d'or, 4 d'argent et 4 de bronze.
Samedi, lors de la dernière journée de compétitions, les athlètes de la Mauricie tenteront de causer la surprise en nage synchronisée et en tennis de table. 
Quant à la région du Centre-du-Québec, elle a continué de connaître du succès dans le deuxième bloc, si bien qu'elle a passé le cap des 22 médailles. Après l'avoir emporté au hockey féminin lors du premier bloc, l'équipe masculine du Centre-du-Québec tentera de faire de même samedi, en finale contre l'Estrie.