La Biennale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières présente plusieurs expositions jusqu'au 10 septembre. Cette photo a été prise au Centre d'exposition Raymond-Lasnier.

Conférences et vernissages au menu à la Biennale internationale d'estampe

Inaugurée le 18 juin, la 10e Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières se poursuit jusqu'au 10 septembre. En marge des expositions principales, plusieurs activités parallèles sont encore à l'horaire d'ici la fin de l'été.
Ce vendredi, le public est invité à une rencontre avec quatre estampistes. Les Québécois Suzie Allen, Samuel Breton et Élise Massy ainsi que l'Allemande Heike Negenborn présenteront leurs oeuvres sélectionnées par la biennale et expliqueront leur démarche artistique.
Sous forme de circuit, la série de conférences débutera à 14 h à la Galerie d'art du Parc et se terminera au Centre d'exposition Raymond-Lasnier. Les participants devront donc prévoir marcher entre les deux lieux de diffusion, et seront tenus de présenter le passeport de la biennale, vendu au coût de 5 $ à tous les lieux d'exposition principaux.
Le dimanche 6 août, l'événement familial En chair et en bois: Une impression d'été se tiendra à l'Université du Québec à Trois-Rivières dès 11 h. Des étudiants en arts de l'UQTR et de l'Université Concordia, accompagnés de leurs professeurs, procéderont à une démonstration de la forme d'art qu'ils maîtrisent. Ils graveront une création et l'imprimeront au rouleau compresseur.
Des ateliers d'initiation à la technique du monotype seront proposés pour les enfants et les adultes. L'activité se déroulera dans le stationnement situé derrière le pavillon Benjamin-Sulte.
En après-midi, à 14 h, la galerie R3, toujours à l'UQTR, sera l'hôte du vernissage de l'exposition Faire impression - les 40 ans de l'Atelier de l'Île. Tenant l'affiche depuis le 25 juin, l'exposition présente des oeuvres imprimées au rouleau compresseur en juillet 2015 dans le cadre des célébrations du 40e anniversaire de l'Atelier de l'Île de Val-David. 
Les vernissages d'autres expositions parallèles sont aussi au programme des prochains jours. Ce samedi 5 août à 16 h, la galerie d'EMA (Expérience Métiers d'art), sur la rue des Ursulines, tiendra le vernissage de sa nouvelle exposition, 375e de Montréal: regard sur le livre, regard sur la ville
Jusqu'au 24 septembre, les visiteurs pourront voir les oeuvres de 50 artistes relieurs, invités à poser un regard sur la ville de Montréal et à le traduire sur papier. L'exposition est présentée par l'Association québécoise des relieurs et des artistes du livre. Le vernissage se déroulera en présence des artistes qui démystifieront leur art et pourront discuter avec le public. 
Le 5 août de 15 h à 17 h, le Gambrinus procédera au vernissage de l'exposition des oeuvres récentes de Virginie Parr. 
Enfin, le vernissage de l'exposition En chair et en bois à l'Espace Jeanne-Vanasse au Cégep de Trois-Rivières est prévu le 7 août à 17 h. L'exposition regroupe des oeuvres d'étudiants de Concordia et de l'UQTR.
Rappelons que la Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières présente 300 oeuvres de 51 artistes provenant de 19 pays. Les expositions principales se tiennent au Centre d'exposition Raymond-Lasnier, au Musée Pierre-Boucher, à la Galerie d'art du Parc et à l'ancienne gare ferroviaire jusqu'au 10 septembre. 
D'autres estampes peuvent aussi être vues à l'Atelier Silex, à l'Atelier et au Centre de diffusion Presse Papier, à la bibliothèque de l'UQTR, au Musée québécois de culture populaire et chez Nys Pâtissier.