Tomy Lachapelle

Champlain: le candidat conservateur se retire

Le candidat du Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Champlain, Tomy Lachapelle, se retire de la campagne électorale car il est militaire. Or les règles de l'armée canadienne sont claires, un militaire ne peut briguer un poste de député.
Les électeurs de cette circonscription qui se sont présentés dimanche pour le vote par anticipation ont été informés de ce retrait. Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) affirme que Tomy Lachapelle n'a pas expliqué les raisons de ce désistement, mais nous avons appris que c'est parce qu'il est militaire. Il a servi à deux occasion en Afghanistan en tant que sous-officier du 12e Régiment blindé du Canada, basé à Valcartier.
«La loi ne l'oblige toutefois pas à nous justifier son retrait», a expliqué Geneviève Pelletier du DGE.
Lundi, le nom de Tomy Lachapelle se trouvait toujours sur la liste des candidats de la circonscription de Champlain. À la suite de notre appel au DGEQ, celui-ci a toutefois été retiré.
La loi électorale du Québec n'interdit pas aux militaires de se présenter aux élections. La Défense nationale affirme par contre que les militaires membres de la force régulière n'ont pas la possibilité de se présenter comme candidat lors des élections fédérales ou des provinces. Il s'agit d'une directive normalement connue des militaires qui vise à garantir l'indépendance des membres de l'armée canadienne.
«Les ordres de la Défense nationale sont claires. Les militaires membres de la force régulière ne peuvent se présenter aux élections du parlement canadien ou des assemblées législatives des provinces», a précisé Daniel Blouin, porte-parole de la Défense.
Le Parti conservateur du Québec a accepté le désistement de Tomy Lachapelle, mais affirme qu'il aurait «bien aimé le garder» comme candidat dans Champlain.
Malgré quelques tentatives lundi, nous n'avons pu parler avec M. Lachapelle.