Arrêt de la livraison du courrier pour 100 000 domiciles

La Société canadienne des postes identifie les onze premières communautés canadiennes qui devront se résoudre au service de livraison dans des boîtes communautaires plutôt qu'à domicile, dès l'automne prochain.
Cette première annonce, qui touche environ 100 000 adresses postales, s'inscrit dans un plan quiquennal annoncé il y a deux mois qui prévoit l'abolition de la livraison du courrier à domicile dans les zones urbaines.
Parmi les communautés touchées dès l'automne prochain figurent cinq municipalités du Québec, toutes de la région de Montréal: Rosemère (3350 adresses), Lorraine (2550 adresses), Bois-des-Filion (2750 adresses), Charlemagne (1300 adresses) et Repentigny (14 400 adresses).
Les autres collectivités affectées sont situées à Calgary et Fort McMurray, en Alberta, Winnipeg, Oakville et Kanata, en Ontario, et Halifax.
La Société canadienne des postes dit avoir choisi ces secteurs car plusieurs reçoivent déjà le courrier à des boîtes communautaires. Elle les croit donc bien placés pour permettre une conversion efficace.
Les entreprises conserveront la livraison à la porte si elles sont situées dans des secteurs commerciaux bien établis, si elles sont établies dans des corridors d'affaires ou si elles reçoivent un volume relativement élevé de courrier et de colis.
Les résidants touchés par un changement du mode de livraison vont recevoir par la poste une trousse d'information contenant un sondage et d'autres renseignements sur la conversion.