Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

À surveiller en 2014 en économie

Jean-Guy DuboisLe nouveau maire de Bécancour jouera un rôle crucial dans l'orientation économique de sa Ville, après la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2.
Maurice Richard
Le président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour verra certains projets majeurs connaître une évolution importante. Si la construction de l'usine IFFCO pourrait bien débuter cette année, l'entreprise Minéraux rares Quest Ltée devrait passer l'étape des audiences du BAPE.
Jean-Guy Paré
Le nouveau président du conseil d'administration de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour assume aussi la coprésidence du comité du Fonds de diversification économique. Ses deux chapeaux lui permettront d'être au coeur de l'action pour le développement de larive sud.
Réjean Hardy
L'entrepreneur Réjean Hardy, d'Hardy Filtration, continuera de coprésider le comité du Fonds de diversification économique. Sa présidence du conseil d'administration d'Innovation et Développement économique Trois-Rivières fait de lui un joueur stratégique pour l'essor de la rive nord.
Jean-Guy Doucet
Impliqué dans différentes organisations, l'homme d'affaires est à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec. Il continuera d'être un acteur important dans le dossier des tarifs d'électricité, qui constituent une menace pour l'avenir de l'Aluminerie de Bécancour.
Gaétan Boivin
Le président-directeur général de l'Administration portuaire de Trois-Rivières travaille toujours à obtenir les sommes d'Ottawa pour la phase 2 du plan de modernisation Cap sur 2020. Le port fait aussi l'objet d'un différend au plan de l'évaluation foncière. Et le pdg sera également sur la sellette comme président de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières.
Yves Tousignant
Le nouveau maire de Saint- Pierre-les-Becquets risque de faire parler de lui par ses fonctions de président du conseil d'administration de l'UQTR. Il doit composer avec toutes ces histoires de gouvernance, marquées de départs, ou encore, de sorties publiques. L'ancien directeur général de la Ville de La Tuque aura pour défi de maîtriser toutes ces controverses.
Yvon Lemire
Il est plutôt inhabituel qu'un président de commission scolaire figure parmi les personnalités à surveiller. Or, des dossiers chauds attendent Yvon Lemire, à la commission scolaire du Chemindu- Roy. Il y a d'abord le remboursement partiel des comptes de taxes scolaires qui risque de lui compliquer la vie. Outre l'impact des décisions gouvernementales, le projet de colisée et ses effets sur la suite des choses au Complexe sportif Alphonse- Desjardins sera à suivre en 2014.
Patrick Pellerin
Le grand patron de Marmen est plus que jamais un acteur économique de premier plan. Pendant qu'il ne cesse d'agrandir ses installations à Trois-Rivières, voilà qu'il s'attaque au marché américain. Résultat? L'entreprise fondée en 1972 par son père Fernand devrait compter 1300 employés d'ici la fin de 2014.
Joseph Kruger II
Le propriétaire des usines Kruger à Trois-Rivières amorce le virage technologique à ses installations du boulevard Gene-H.-Kruger avec la mise en place d'une usine pilote de filaments de cellulose. Ce fleuron a beau avoir perdu des plumes lors de la dernière crise forestière, il demeure un employeur important qui pourrait éventuellement investir 200 millions $ dans une usine de taille commerciale pour créer une centaine d'emplois.