À l'étape de la confection des plans et devis au campus à Drummondville

L'UQTR vient de porter son choix sur les firmes d'architecture et de génie qui feront la confection des plans et devis de son campus de Drummondville.
Au terme d'appels d'offres publics, la firme Daoust Lestage inc. de Montréal a été retenue pour les plans d'architecture, un contrat de 972 174 $.
D'autre part, les devis de construction seront réalisés par la firme de génie Dessau inc. qui a remporté le contrat d'une valeur maximale de 893 212,22 $.
Cette partie du projet devait être faite par l'UQTR puisque cette dernière connaît mieux que quiconque les besoins particuliers et les caractéristiques inhérentes à un campus, explique le porte-parole de l'UQTR, Jean-François Hinse. Ces plans et devis seront par la suite rachetés par la Ville de Drummondville, dit-il.
Rappelons que la Ville de Drummondville sera propriétaire du bâtiment de 7000 mètres carrés sur trois étages. Il sera loué à l'UQTR au coût de 2 millions $ par année pendant 25 ans.
Depuis l'automne 2012, l'UQTR offre le baccalauréat en éducation au préscolaire et enseignement primaire ainsi que le baccalauréat en sciences infirmières à Drummondville.
Les cours sont dispensés temporairement dans des locaux du Cégep en attendant la construction du campus.
L'UQTR prévoit offrir éventuellement des cours en sciences comptables, administration, informatique et génie mécanique. Ces formations ont été choisies en fonction des besoins du marché de l'emploi au Centre-du-Québec.
Rappelons que le 22 novembre dernier, l'UQTR a reçu une lettre du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la technologie confirmant qu'elle recevra, pour ses étudiants de Drummondville, les mêmes subventions que celles dont elle bénéficierait si ces étudiants étaient inscrits au campus de Trois-Rivières.
Le 29 janvier dernier, l'UQTR a aussi reçu confirmation par écrit du ministère du financement des frais pour le maintien des actifs du campus de l'UQTR à Drummondville.
La loi prévoit que l'UQTR doit obtenir l'autorisation du ministre pour conclure le bail entre elle et la Ville de Drummondville qui lui louera à la fois le terrain et l'édifice à construire.
L'autorisation devra aussi venir de l'Assemblée des gouverneurs de l'Université du Québec ainsi que du ministre des Finances et de l'Économie qui devra approuver la nature, les conditions et les modalités à intervenir.
Le campus de Drummondville ouvrira en septembre 2015 avec 750 étudiants. Il devrait atteindre son maximum d'étudiants en 2020, soit 1600.