Yves Lévesque

3,5M $ pour la réfection de conduites

La Ville de Trois-Rivières procédera bientôt à la réfection de plusieurs conduites d'aqueduc et d'égout dans le district Laviolette, au centre-ville de Trois-Rivières. Pas moins de 3,5 M$ seront consacrés à la réfection de ces infrastructures, qui en avaient grandement besoin, évoque le maire Yves Lévesque.
Il semble en effet que les équipements visés n'avaient pas été restaurés depuis les années 1930. «Ce sont des équipements qui avaient besoin d'un peu d'amour», image le maire Lévesque.
Grâce à une subvention obtenue dans le cadre du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités, la Ville pourra bénéficier d'une aide financière du provincial à la hauteur de 66 % de la facture totale. 
Les rues visées par ces travaux à être réalisés en 2017 sont la rue Saint-Olivier, l'arrière du stationnement des résidences Saint-Philippe, la rue Saint-Denis, le boulevard de la Commune, la rue Noiseux, la rue Poisson, le parc Pie-XII ainsi que les infrastructures situées autour du pavillon du parc Pie-XII.
Construction d'une passerelle au parc des Terrasses-du-Fleuve
La Ville de Trois-Rivières procédera à la construction d'une passerelle au parc des Terrasses-du-Fleuve, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest aux limites du secteur Pointe-du-Lac. 
Le projet avait été proposé par des citoyens dès 2009 à la conseillère municipale Marie-Claude Camirand, qui a milité pour sa réalisation pendant un bon moment.
C'est qu'à cet endroit, des citoyens se rendent souvent pour se promener, à l'arrière des résidences, où se trouve un petit boisé. Les marcheurs empruntent souvent le chemin vers l'est afin de poursuivre leur balade, mais se trouvaient bloqués par un ruisseau s'ils souhaitaient se rendre vers l'ouest.
Avec le temps, certains marcheurs avaient aménagé de petits ponts de bois, ce qui contrevenait aux normes du ministère de l'Environnement.
Toutefois, après discussions avec le ministère, un compromis a été trouvé pour permettre la construction d'une passerelle pour rendre cette partie de terrain, désormais propriété de la Ville, accessible aux marcheurs et aux amateurs de plein air qui souhaitent emprunter les sentiers naturels.
L'équipement pourra être construit au coût de 120 000 $, indique le maire Yves Lévesque. Le conseil municipal a été saisi d'un avis de motion pour ce projet, lors de la séance de lundi soir.
Réfection des étangs des parcs Du Moulin et de l'Étang-du-Sacré-Coeur
Pas moins de 352 000$ seront investis par la Ville de Trois-Rivières pour procéder à la réfection des murets des étangs situés dans les parcs Du Moulin et de l'Étang-du-Sacré-Coeur, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, non loin de l'école Aux Deux-Étangs, pavillon Sacré-Coeur.
La conseillère du district du Sanctuaire, Sabrina Roy, en avait fait la demande il y a déjà un certain temps, indique le maire Yves Lévesque.
La réfection des murets était rendue nécessaire en raison de leur affaissement, ce qui causait une forme d'éboulis et endommageait petit à petit les sentiers qui bordent les étangs à cet endroit, ainsi que les deux parcs.
Selon Sabrina Roy, il ne s'agit là que d'une première étape d'un projet de revitalisation complet de ces deux parcs. D'autres travaux pourraient être à prévoir dans les prochaines années afin de redonner plus de cachet à ces deux espaces.
Deux nouvelles bornes de recharge
Hydro-Québec et la Ville de Trois-Rivières s'entendent pour déployer de nouvelles bornes de recharges pour les véhicules électriques d'environ 240 volts. 
La borne double sera installée au Technoparc, sur le site Trois-Rivières sur Saint-Laurent, et permettra du même coup à la Ville d'être membre du circuit électrique d'Hydro-Québec.
«Nous ferons partie du réseau des bornes d'Hydro-Québec. Les gens qui utilisent ces bornes-là peuvent les retrouver plus facilement car elles sont identifiées à même une application mobile qui permet de les localiser à travers le Québec. On croit donc qu'elles seront utilisées encore plus», indique le maire Yves Lévesque, qui ajoute que les profits de ces bornes iront à la Ville de Trois-Rivières.
Un budget d'environ 12 000 $ devrait être nécessaire pour l'installation de la borne double au Technoparc.