L’entreprise Zedbed de Shawinigan a été achetée par une compagnie ontarienne.

Zedbed passe aux mains de Kingsdown

Shawinigan — L’entreprise de fabrication de matelas Zedbed, établie à Shawinigan depuis 25 ans, vient d’être vendue à des intérêts ontariens. L’entreprise qui emploie 53 personnes a en effet été acquise par Kingsdown, aussi connue sous l’appellation Owen & Company qui appartient à Novacap de Toronto. Une transaction perçue par les dirigeants comme une nouvelle opportunité de développement, eux qui visent à percer encore plus le marché canadien.

«Pour nous, c’est davantage un partenariat qui vient de se créer entre eux et nous. Nous évoluons dans le même marché mais nous n’avons pas le même créneau. C’est donc un partenariat complémentaire qui a vu le jour, et qui va permettre aux deux entreprises de bénéficier du marché de l’autre pour continuer de développer nos produits et d’étendre notre distribution», explique David Gélinas, vice-président exécutif chez Zedbed.

Zedbed se spécialise dans la fabrication de produits du sommeil en mousse mémoire qualifiée écoresponsable. Un produit qui n’était pas encore développé par Kingsdown, qui cherche depuis quelque temps à étendre son marché dans ce que le nouvel acheteur qualifie de «plan agressif de croissance» afin d’accroître sa place sur le marché nord-américain des produits de luxe reliés au sommeil. Le mariage avec Zedbed s’est fait naturellement, explique David Gélinas.

David Gélinas, vice-président exécutif chez Zedbed.

«Nous n’étions pas forcément à vendre, mais à l’intérieur de ce plan de croissance, il y a eu une approche de leur part. Nous nous sommes reconnus à travers leur philosophie d’entreprise. C’est une entreprise avec des racines familiales, comme nous. C’est une entreprise 100 % canadienne. Ils sont en opération depuis près de 23 ans alors que nous allons fêter notre 25e anniversaire, et ils misent eux aussi sur la fabrication haut de gamme. Ce sont deux entreprises qui se ressemblent beaucoup et ça nous a mis en confiance», expose David Gélinas.

Alors que Zedbed se démarque pour ses produits en mousse mémoire, Kingsdown se spécialise davantage dans la fabrication de matelas à ressorts. Si sa percée dans le Canada anglais est très forte, l’entreprise pourra elle aussi bénéficier du réseau de distribution bien développé au Québec que possède Zedbed.

Dans les activités quotidiennes de l’entreprise de Shawinigan, la transaction ne fait pratiquement aucune différence. Les dirigeants de l’entreprise demeurent en poste et les 53 employés conservent leurs emplois dans l’une ou l’autre des trois usines de Shawinigan. Par ailleurs, la transaction pourrait même faire en sorte de créer de nouveaux emplois chez Zedbed, dans une perspective de développement du marché.

«Nous avions déjà quelques entrées à l’extérieur du Québec, mais nous souhaitions avoir plus de parts de marché au niveau canadien. Kingsdown possède trois unités de fabrication à Toronto, Calgary et Vancouver et entre déjà chez de nombreux distributeurs. Nous croyons pouvoir augmenter ainsi les parts de marché pour nos produits. Dans cette intention de faire croître l’entreprise plus rapidement, il n’est certainement pas exclu que nous ayons à procéder à des embauches», mentionne M. Gélinas.

C’est un peu cette réalité qui avait motivé Zedbed à acquérir, l’an dernier, les équipements de l’entreprise Sommex de Cap-de-la-Madeleine, qui avait fermé ses portes au début de 2016. «C’est un marché où on travaille beaucoup sur la consolidation. C’est parfois difficile de se différencier de la concurrence alors ce nouveau partenariat vient certainement poser des balises intéressantes pour notre développement», ajoute David Gélinas.