WayOutfitters aura sa propre ligne de vêtement. Sur la photo: le propriétaire Luc Lortie.

WayOutfitters aura sa propre ligne de vêtements

La Tuque — WayOutfitters est passée aux mains du Latuquois Luc Lortie le printemps dernier. L’entreprise prendra un nouveau virage dans les prochains mois. Le propriétaire veut changer la vocation de WayOutfitters. Ce sera également le temps pour lui de se départir de son magasin de la rue Commerciale, La Boutique, qui est à vendre.

«On va changer de vocation. On était une entreprise qui vendait les vêtements d’autres entreprises. On liquide actuellement tout notre inventaire et on va créer et vendre notre propre ligne de vêtements et de bijoux. Ça devrait être lancé d’ici la fin de l’année», a expliqué Luc Lortie.

La plateforme web va demeurer pour vendre les produits, mais le propriétaire veut également devenir un distributeur afin que ces produits se retrouvent en magasin. Un autre changement important, WayOutfitters ne sera plus réservé aux hommes. Les vêtements pour femmes feront leur entrée. 

«C’était 100 % pour hommes, désormais ce sera moitié-moitié. On se dirige dans un nouveau projet et ce serait bête, selon moi, de le faire juste pour homme», a-t-il souligné.

Impossible toutefois d’en savoir plus sur ce qui est sur la table à dessin pour la collection. On veut réserver la surprise pour le lancement.

La Boutique à vendre

Luc Lortie a fait savoir aussi, avec un pincement au cœur, qu’il était activement à la recherche d’un acheteur pour son commerce de vêtements La Boutique.

«J’aimerais beaucoup trouver quelqu’un pour reprendre l’entreprise qui aura bientôt six ans. Je crois qu’elle a sa place à 

La Tuque. Pour ma part, j’ai d’autres projets à réaliser et j’ai besoin de me libérer du temps», a-t-il indiqué.

Si aucun acheteur ne se montre intéressé, l’entreprise devrait fermer ses portes au début de l’année 2018. «J’ai travaillé fort sur cette boutique, je suis ouvert aux propositions», a-t-il affirmé.

L’homme d’affaires veut se concentrer sur WayOutfitters et ses nouveaux projets de carrière.

«J’entreprends aussi une carrière de courtier immobilier», a-t-il conclu.