On retrouve Luc Arvisais, directeur du Service de développement économique de la Ville de Shawinigan, Jean-Michel Picard, président de Watts illimités, et Michel Angers, maire de Shawinigan.

Watts Illimités: un centre de données à Shawinigan

SHAWINIGAN — Le Service de développement économique de la Ville de Shawinigan a annoncé mardi la conclusion d’une entente avec l’entreprise québécoise Watts Illimités pour l’établissement du plus important centre de données situés sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent.

Selon le promoteur, qui ne pouvait dévoiler l’emplacement pour des raisons de sécurité, il s’agit d’un projet à terme de 120 millions de dollars dont la première phase, évaluée à six millions de dollars, sera complétée d’ici la fin de 2018. À court terme, ce projet entraînera la création de 15 emplois spécialisés, un nombre qui pourrait s’élever par la suite jusqu’à 60 emplois.

Le centre de données de Watts Illimités aura une capacité initiale de trois mégawatts sur une superficie de 42 000 pieds carrés, pour atteindre à terme une capacité de 12 mégawatts sur une superficie de 120 000 pieds carrés. Ce centre prendra place dans un édifice de la Société de développement économique de Shawinigan, qui sera acquis par le promoteur.

Watts Illimités est l’un des plus importants fournisseurs d’équipement de service critique au Canada. Cette initiative permettra à l’entreprise de s’imposer comme constructeur et opérateur de centre de données d’envergure.

«Vous avez des choses exceptionnelles», a lancé le président Jean-Michel Picard lors d’une conférence de presse tenue à l’hôtel de ville. Entre autres, il faisait allusion à la présence de plusieurs centrales hydroélectriques qui permet d’assurer l’approvisionnement énergétique nécessaire. Un avantage jugé décisif par le promoteur pour l’implantation d’un centre de données de niveau mondial.

Car si Watts Illimités a choisi Shawinigan, c’est pour des raisons stratégiques. En effet, la géolocalisation de la Ville permet de fermer la boucle Rive-Sud/Rive-Nord entre les pôles de Montréal et Québec.

«Shawinigan est située à moins de 150 kilomètres de Montréal, de Québec et de Drummondville, ce qui respecte les plus hauts standards de latence et de redondance en télécommunication», souligne-t-il.


« La patience finit par payer un jour. Nous travaillons sur ce dossier depuis plus d’un an. Nous savions que Shawinigan possédait les caractéristiques essentielles pour attirer un centre de données d’importance »
Luc Arvisais

De plus, Shawinigan est localisée dans une région climatique et une zone sismique différentes de ces trois villes. «Ce privilège unique combiné aux caractéristiques de télécommunication et d’énergie font de Shawinigan une terre d’accueil pour l’édification d’un campus de centres de données», a-t-on fait remarquer.

C’est sans compter que cette initiative privée de centre de données offrira une option concurrentielle aux entreprises à la recherche d’une solution d’hébergement sécuritaire et performante qui respecte les exigences les plus strictes en matière d’ingénierie.

«La réalisation de ce projet contribue à l’amélioration du développement stratégique de Shawinigan et de la Mauricie. Il permet de positionner Shawinigan comme un territoire incontournable en Amérique du Nord pour l’implantation d’un centre de données alimentées par une énergie renouvelable», a commenté le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Selon lui, l’établissement de ce centre de données à Shawinigan constitue un facteur d’attraction pour les entreprises et permettra la création d’emplois spécialisés. Et il positionne Shawinigan dans le marché mondial des centres de données et participe au développement durable par l’utilisation d’une énergie renouvelable ainsi que par de la recherche et du développement en récupération de chaleur.

«La patience finit par payer un jour. Nous travaillons sur ce dossier depuis plus d’un an. Nous savions que Shawinigan possédait les caractéristiques essentielles pour attirer un centre de données d’importance. Nous avons donc pris l’initiative en confectionnant un cahier de présentation afin d’attirer un promoteur capable de développer un projet mettant en valeur nos ressources régionales. Nous avons rencontré plusieurs joueurs. C’est la concrétisation d’un rêve de plusieurs années. Ce n’est pas une fin en soi, mais un coup d’envoi pour beaucoup de travail à venir», a fait savoir le directeur du Service de développement économique de la Ville de Shawinigan, Luc Arvisais, qui a relevé cette grande proximité de vision et de valeur avec la firme retenue.

D’ailleurs, le premier magistrat a confirmé que la Ville travaillait sur ce type de projet depuis plusieurs années. «On a trouvé le partenaire important que l’on souhaitait avoir»,

Finalement, Watts Illimités s’est entouré de partenaires, formant une équipe de gestionnaires de haut niveau et chevronnés dans l’écosystème des professionnels requis pour la construction et l’opération d’un centre de données de calibre international.