Marylène Deschênes et Keven Gélinas posent devant le poids lourd.

Une offre d’hébergement de poids à Saint-Élie-de-Caxton

SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON — Que diriez-vous de séjourner dans un camion? C’est ce que vous offre maintenant le Rond Coin de Saint-Élie-de-Caxton.

L’entreprise qui fêtera bientôt son neuvième anniversaire se fait un devoir d’offrir des types d’hébergement qui sortent de l’ordinaire. C’est la raison pour laquelle elle met à la disposition de sa clientèle le poids lourd: le tracteur offre un lit pour deux personnes, alors que la remorque abrite une cuisine, un salon, un foyer au bois et est branchée à l’électricité.

Le projet d’ajouter cette offre provient d’une discussion survenue en 2018 entre un camionneur de passage au Rond Coin et des touristes français. «Le camion était là et les touristes demandaient si on pouvait dormir dedans! Le camionneur leur a fait faire un petit tour et c’est ce qui nous a donné l’idée», raconte Marylène Deschênes, copropriétaire du Rond Coind avec Keven Gélinas.

Le poids lourd respecte le concept d’habitation nomade de l’entreprise qui regroupe deux yourtes traditionnelles, deux camps de bûcheron, une tente prospecteur, une roulotte gitane et un igloo de bois. «On a fait une décoration très garage industriel. Il y a une poutre de métal au plafond. À l’intérieur, il y a un comptoir-lunch avec une grosse planche de chêne. Le comptoir a été fait avec le look d’un coffre à outils avec des clés de mécanicien comme poignées», énumère Mme Deschênes.

Le Rond Coin a investi environ 50 000 $ dans ce projet. Les couples, mais aussi un parent qui veut amener son enfant ou un grand-parent qui veut partager une expérience d’hébergement spéciale avec un petit-enfant font partie de la clientèle visée, en plus des touristes européens qui aiment bien vivre l’aventure canadienne hors des sentiers battus.

«On espère avoir un taux d’occupation de 80 %, raconte la copropriétaire. Ce sera comparable à notre roulotte gitane.»

Cette ouverture d’un nouveau concept d’hébergement survient à la suite d’une saison plutôt occupée. De juin à août, le commerce a enregistré une hausse de 20 % de ses réservations. Le mode de réservation en ligne, offert depuis le printemps 2018, permet de traiter de nombreuses demandes de visiteurs européens.

La clientèle principale du Rond Coin provient de la grande région de Montréal et de celle de la Capitale nationale.