Marie-Ève Boucher et Bryan Martel ouvrent leur savonnerie La Péteuse de broue le samedi 17 août prochain.

Une nouvelle savonnerie à Saint-Élie-de-Caxton

SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON — C’est à la suite de la visite d’une savonnerie artisanale en Gaspésie que Marie-Ève Boucher, 21 ans, a eu l’idée d’ouvrir une boutique semblable dans son village natal. Près de trois ans plus tard, son conjoint et elle sont sur le point de célébrer l’ouverture officielle de leur entreprise, la savonnerie La Péteuse de broue, en plein cœur de Saint-Élie-de-Caxton.

La boutique locale offrira des savons pour les mains et le corps, des baumes pour animaux, et des produits tels que des lingettes démaquillantes réutilisables et des produits pour le bain.

À son retour de la Gaspésie, l’idée de lancer une savonnerie artisanale dans son village a germé dans la tête de Marie-Ève Boucher. «Je voyais un projet comme ça pour Saint-Élie plus tard», affirme la jeune entrepreneure. Il y a un peu plus d’un an, Mme Boucher a eu l’opportunité d’acheter la maison familiale pour en faire un atelier de fabrication de savon et une boutique. «Les gens qui vont rentrer vont voir comment on fabrique le savon en même temps que de visiter la boutique», note la copropriétaire de l’entreprise.

Les visiteurs pourront donc observer la production de savon à froid, technique utilisée par Mme Boucher et son conjoint, Bryan Martel, pour fabriquer leurs produits. «On fait fondre les beurres, on va les mélanger avec les huiles et par la suite, on va y incorporer de la soude», explique l’entrepreneure.

Après avoir suivi deux formations de lancement d’entreprise au Carrefour jeunesse-emploi de la MRC Maskinongé et développé des recettes de savon pendant un an, Mme Boucher et M. Martel ouvriront boutique le 17 août prochain.

Une boutique zéro déchet

Pas question de retrouver des emballages de plastique à la savonnerie La Péteuse de broue, dont le nom a été proposé par nul autre que Fred Pellerin. En effet, la boutique ne vendra que des produits écoresponsables et zéro déchet et n’offrira pas de sacs à usage unique à ses clients.

Les copropriétaires ont également sélectionné des beurres et des huiles majoritairement locaux et biologiques. Les produits autres que les savons et les baumes pour les pattes et museaux des animaux qui seront vendus chez La Péteuse de broue seront d’ailleurs fabriqués par une entrepreneure de Saint-Élie-de-Caxton, Geneviève Milette, de GM Artisanat. Le partenariat entre les deux entreprises est né d’une simple publication Facebook.

«À un moment donné, j’avais besoin d’une brouette dans ma cour pour un projet. Je suis allée chercher une brouette chez une dame, puis je me suis rendu compte que la dame en question faisait la couture et avait sa petite entreprise qu’elle essayait de démarrer», raconte Mme Boucher. «De fil en aiguille, c’est rendu une partenaire d’affaires qui va vendre ses produits avec moi, ce sont des produits complémentaires à ma boutique», explique-t-elle.

Parmi les produits vendus à la savonnerie La Péteuse de broue, on compte des savons qui sont adaptés à des besoins spécifiques de différentes clientèles. «J’ai un savon pour les travailleurs de la construction ou en mécanique qui vont avoir les mains vraiment sales [...] Il va venir tout nettoyer comme il faut et en même temps, il aide à réparer les blessures», indique Mme Boucher.

Donner à une cause différente chaque mois

En marge de son projet de savonnerie, Marie-Ève Boucher souhaitait également mettre sur pied une fondation venant en aide aux citoyens de Saint-Élie-de-Caxton. Cette fondation aurait eu comme but d’aider financièrement les maîtres d’animaux qui auraient eu besoin de soins vétérinaires. À défaut d’avoir créé cette fondation en raison de procédures administratives complexes, l’entrepreneure a eu l’idée de remettre les profits des ventes de produits pour animaux à une cause différente chaque mois. Cette dernière sera choisie par les clients de la savonnerie par la voie des réseaux sociaux.

C’est l’esprit de communauté de son village natal qui a poussé Mme Boucher à mettre en place cette initiative. «Je tiens vraiment à ma communauté et j’aime aider les gens», dit-elle.

Une fête pour l’ouverture officielle

Le samedi 17 août prochain, Marie-Ève Boucher et Bryan Martel organisent une fête familiale pour souligner l’ouverture officielle de la savonnerie La Péteuse de broue. Activités familiales, maquillages pour enfants et souper hot dogs sont prévus lors de l’événement. De plus, l’entreprise Les Péteuses de broue, également fondée en région, sera sur place pour faire déguster des boissons. «C’est un service de bar événementiel, donc ils ont fait un cocktail sur mesure pour l’ouverture», mentionne Mme Boucher.

C’est d’ailleurs après avoir créé la savonnerie que Marie-Ève Boucher a su qu’une autre entreprise avait un nom presque identique à la sienne. «Pour aider les gens à se démêler, je me suis dit, ‘‘On est aussi bien de travailler ensemble’’», dit-elle.

Les deux entreprises sont justement en discussion pour de futures collaborations. «Ça va leur arriver de choisir un produit vedette pour un mois, par exemple le vin rosé, et je me suis dit que ce mois-là on pourrait sortir un produit vedette fait à base de vin rosé», explique Mme Boucher.