La Ville de Nicolet met en place une subvention de 250 $ aux résidents qui installent une borne électrique sur leur résidence.

Une initiative verte à Nicolet

Nicolet — Les citoyens de Nicolet qui possèdent un véhicule électrique pourront désormais recevoir une subvention de 250 $ de la part de la Ville pour l’installation résidentielle de leur borne.

«C’était pour nous une façon d’encourager l’achat de voitures électriques», explique Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet.

La Ville de Nicolet allouait déjà une subvention de 500 $ aux commerces qui installent une borne électrique sur leur terrain afin de la rendre disponible pour les citoyens. «Je pense qu’on fait le tour et qu’on a complété notre programme de subvention», affirme Mme Dubois.

Cette aide financière s’ajoute aux subventions offertes par le gouvernement du Québec pour l’achat et l’installation d’une borne électrique, qui peuvent s’élever jusqu’à 600 $, sans compter l’aide accordée à l’achat d’un véhicule électrique. «C’est donc 850 $ qu’un citoyen [de Nicolet] peut obtenir pour l’installation d’une borne», souligne la mairesse de Nicolet.

Alissa André, directrice des ventes chez Véhicules électriques Simon André, est d’avis que ce type de mesure peut influencer des clients qui souhaitent acheter un véhicule électrique. «La borne, normalement, est quand même 800 $ plus taxes et l’installation tourne souvent autour de 500 $, donc c’est sûr que ça vient aider encore plus et que c’est plus motivant», commente Mme André.

Cette mesure incitative s’inscrit dans la politique environnementale de la Ville de Nicolet, adoptée depuis plus de 10 ans. «On surveille notre production de gaz à effet de serre, on a un objectif de la réduire de 20 % d’ici 2020», indique Mme Dubois. «Cette cible-là, on veut l’atteindre et on met en place ce qu’il faut pour y arriver», dit-elle.

Une mesure avant-gardiste

La subvention de la Ville de Nicolet allouée aux entreprises ainsi qu’aux particuliers est une mesure assez avant-gardiste. À titre de comparaison, Trois-Rivières et Shawinigan n’offrent pas de telle subvention à leurs citoyens.

«Ce n’est pas qu’on est contre ou pour, ce n’est juste pas venu à l’agenda», explique Véronique Gagnon-Piquès, agente de communication pour la Ville de Shawinigan. «Pour le moment, ce n’est pas dans les plans de passer une résolution pour aller dans ce sens-là, mais ça peut changer vite», dit-elle.

Il existe cependant d’autres mesures possibles à mettre en place par les villes pour encourager l’achat de véhicules électriques, selon Lauréanne Daneau, directrice générale d’Environnement Mauricie. «Ce qui est surtout intéressant, c’est quand une ville fait preuve d’exemplarité», dit-elle. «Quand les gens voient une auto électrique et voient que c’est une auto de la Ville, je trouve que ça envoie un message qui est fort».

Peu importe la mesure adoptée, Alissa André considère qu’il est avantageux pour les villes d’inciter l’achat de voitures électriques. «Imaginez une ville où il y aurait juste des voitures qui ne font pas de son, ce serait quand même agréable!», illustre-t-elle.

Roulons électrique

Cette annonce tombe à point avec la semaine nationale du véhicule électrique, qui se déroule du 27 mai au 2 juin. Environnement Mauricie a d’ailleurs profité de cette semaine pour inviter la population à un événement d’essais routiers de voitures électriques, qui se tiendra ce vendredi 31 mai dans le cadre de la campagne Roulons électrique. L’événement aura lieu de 17 h à 21 h à la Station Roulez électrique, au 519 rue des Volontaires, à Trois-Rivières.

«Avec Transition énergétique Québec, il y a un financement pour organiser des activités comme ça pour encourager les gens qui ont des questions et qui veulent discuter des mythes d’essayer [un véhicule], donc ça vient répondre à une demande», affirme Mme Daneau.

Cette dernière mentionne le potentiel de la région quant au développement des voitures électriques. «On a une région qui est propice pour le véhicule électrique quand on regarde le pôle d’expertise qui existe du côté de Shawinigan, avec des entreprises comme AddÉnergie, qui sont dans la création de bornes électriques», indique Mme Daneau.

Les citoyens qui se présenteront à l’événement pourront recueillir de l’information notamment concernant les subventions gouvernementales à l’achat d’un véhicule ou d’une borne électriques. Les personnes intéressées à faire l’essai d’un véhicule peuvent réserver leur place sur le site Web de Roulons électrique au roulonselectrique.ca ou se présenter à l’événement avec leur permis de conduire et preuve d’assurances.