Sophia Bouchaïb et Marie-Claude Boisvert souhaitent faire découvrir les soins Hammam aux Québécois avec l’ouverture de leur centre de bien-être S&M Hammam Expérience.

Une expérience digne de l’Afrique du Nord

TROIS-RIVIÈRES — En ouvrant leur centre de bien-être S&M Hammam Expérience, Sophia Bouchaïb et Marie-Claude Boisvert ont voulu faire découvrir les soins de beauté provenant du Maghreb et du Moyen-Orient aux Québécoises, en plus d’offrir un environnement de travail idéal pour des femmes immigrantes.

Le centre, qui a ouvert ses portes il y a deux semaines, offre des services tels que des massages, soins du visage, d’épilation et de coiffure, en plus du traditionnel hammam, un concept basé sur une séance de bain vapeur. «On a vraiment ramené tous les protocoles de soin qui se font dans ces pays-là ici, à Trois-Rivières, donc on est vraiment unique, il n’y a pas d’autre centre comme nous à Trois-Rivières», explique Sophia Bouchaïb, copropriétaire du centre S&M Hammam expérience, qui est elle-même d’origine algérienne.

Le décor aux allures de l’Afrique du Nord, les dégustations de thé à la menthe du Maroc et de pâtisseries typiques du Maghreb permettent aux clients du centre de bien-être de se sentir dépaysés dans le local du S&M Hammam Expérience, situé sur le boulevard Parent.

«Notre vision, c’est d’amener les gens à venir prendre un moment pour eux, se relaxer et faire découvrir évidemment les soins qu’on propose qui ne sont pas d’ici», affirme Mme Bouchaïb. «Notre défi, c’est de le faire connaître [le hammam] aux Québécois qui ne le connaissent pas du tout», dit-elle.

Encourager le travail des femmes

Une des missions du centre S&M Hammam Expérience est également d’offrir un environnement de travail pour des femmes immigrantes qui se spécialisent dans les soins de beauté.

Le centre emploie actuellement des femmes originaires de Tunisie, d’Iran, ainsi qu’une réfugiée syrienne.

L’une d’entre elles est d’ailleurs arrivée au Québec il y a seulement un mois.

«C’est important pour nous de favoriser leur insertion et qu’elles puissent s’intégrer à Trois-Rivières», indique Mme Bouchaïb. «On est allées chercher la maîtrise et la technique des soins qui se font dans les pays du Moyen-Orient».

Les deux copropriétaires du salon encouragent aussi le travail des femmes à travers l’achat de leurs produits. Elles utilisent en effet ceux de la marque Charme d’Orient, une entreprise créée par une Algérienne, ainsi que des produits de la coopérative Soufouss, qui vient en aide aux femmes dans le besoin du Maroc.

Pour plus d’information, il est possible de se rendre sur le site Web du centre S&M Hammam Expérience au smhammam.com.