Navdeep Bains, ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a indiqué que cette subvention aidera l’entreprise à terminer un processus de préautorisation avec la Commission canadienne de sûreté nucléaire.
Navdeep Bains, ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a indiqué que cette subvention aidera l’entreprise à terminer un processus de préautorisation avec la Commission canadienne de sûreté nucléaire.

Une entreprise ontarienne du nucléaire obtient 20 M $ d’Ottawa

La Presse Canadienne
Ottawa accorde une subvention de 20 millions $ à une entreprise ontarienne qui développe un petit réacteur nucléaire modulaire.

La société Terrestrial Energy, d’Oakville, fait partie de la douzaine d’entreprises au Canada qui développent actuellement un petit réacteur modulaire, beaucoup moins gros mais plus polyvalent que les réacteurs CANDU, fabriqués au Canada et actuellement en service en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, Navdeep Bains, a indiqué jeudi que cette subvention de 20 millions $ aidera l’entreprise ontarienne à terminer un processus de préautorisation avec la Commission canadienne de sûreté nucléaire. Cette étape comprend une évaluation de l’acceptabilité de la technologie, avant que l’entreprise ne demande une licence afin qu’elle puisse travailler pour répondre aux exigences de la commission dans la phase de développement.

L’entreprise espère que son premier réacteur nucléaire produira de l’électricité avant la fin de la décennie.

Le ministre des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, a soutenu que ces petits réacteurs modulaires seront essentiels pour que le Canada puisse atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le ministre compte publier une stratégie nationale sur la façon dont ces petits réacteurs seront utilisés pour remplacer les combustibles fossiles pour produire de l’électricité.