La gestionnaire du Centre équestre Céraville, Marie-Hélène Gauthier.

Une école bien en selle

Trois-Rivières — Il y a de ces trésors cachés qui se trouvent pourtant près de chez soi. C’est le cas du Centre équestre Céraville qui est situé à Trois-Rivières. En quittant la rue Notre-Dame-Ouest pour tourner sur la rue Alexandre, on y découvre soudainement de vastes espaces et un bâtiment de 50 000 pieds carrés. Des dimensions proportionnelles à la passion qui anime la gestionnaire des lieux, Marie-Hélène Gauthier.

«Les chevaux, ça apporte quelque chose. C’est un retour à nos sources», affirme-t-elle avec conviction.

Il faut dire que les fondateurs du Centre équestre Céraville, François Rainville, et sa conjointe, Claudie Livernoche, ont conçu un endroit axé justement sur l’amour des chevaux et de l’univers équestre. Agriculteur de profession et passionné de nature et des animaux, M. Rainville a une vision claire: «le Centre équestre Céraville est l’endroit où l’Homme et le cheval ne font qu’un».

Infirmière depuis plusieurs années, Mme Livernoche est tout aussi passionnée des chevaux que son conjoint. Forte de ses grandes qualités en relations humaines, la copropriétaire accompagne l’organisation dans l’ensemble de la gestion.

Quant à François Rainville, il dirige son entreprise depuis 1994. Diplômé en administration du Cégep de Trois-Rivières, il gère les trois volets de son organisation, soit la ferme agricole Céraville, l’entreprise de déneigement et le Centre équestre Céraville.

Ouvert depuis le 1er juillet 2013, celui-ci est ainsi localisé sur un domaine agricole de plus de 250 hectares. À cinq minutes du pont Laviolette, c’est la quiétude de la campagne qui s’allie aux avantages pratiques de la ville.

Parfaitement situé à Trois-Rivières, à proximité de l’activité urbaine, le Centre est facilement accessible autant pour les citoyens trifluviens que pour des touristes de l’extérieur, étant à proximité de l’axe autoroutier 40/55.

«Bâti avec soin et avec goût, le Centre équestre Céraville offre par ses installations un environnement haut de gamme tout en demeurant, par ses tarifs concurrentiels, accessible au grand public», explique Mme Gauthier.

La mission? Faire rayonner le sport équestre en offrant aux passionnés de chevaux une vaste gamme de services adaptés aux besoins de la clientèle dans un environnement propre et sécuritaire. Et l’équipe a pour vision de devenir un modèle d’excellence dans le monde équestre au Québec en assurant une qualité de services inégalée.

Parmi les valeurs de l’entreprise, on retrouve le respect, l’engagement, le professionnalisme, la sécurité et, évidemment, la passion.

«C’est un établissement qui est certifié Équi-Qualité. Il y en a une centaine au Québec», souligne fièrement Mme Gauthier. Le sceau Équi-Qualité est accordé aux centres équestres qui adhèrent à un ensemble de normes. Il certifie que ces centres respectent certaines exigences relatives aux qualifications des personnes qui encadrent les activités ainsi qu’à la qualité des services, des installations, de l’équipement et des soins donnés aux chevaux.

Or, les services offerts par le Centre équestre Céraville sont nombreux. Non seulement y tient-on des compétitions, mais la nouvelle salle de réception, avec sa capacité de 70 places, est disponible pour des événements, réunions et même, pour y célébrer un mariage, et ce, dans une ambiance chaleureuse, rustique et invitante.

La salle de camp de jour peut même servir à des fêtes d’enfants, avec parents et amis. Tour de cheval et visite des installations figurent au menu de l’activité.

Quant aux camps de jour, ils sont disponibles durant la période estivale ainsi que pendant les congés scolaires, «comme la semaine de relâche», ne manque pas de signaler Mme Gauthier. Destinées tant aux enfants qu’aux adolescents, plusieurs activités sont alors mises en place afin de faire vivre une expérience équestre mémorable: soins des chevaux, régie d’écurie, jeux divertissants et, bien sûr, équitation.

Par ailleurs, un service de pension intérieure est offert et 30 espaces sont disponibles. «Les chevaux sont nourris trois fois par jour et nettoyés deux fois par jour», précise-t-elle. Également, le Centre offre la sortie quotidienne en enclos individuel à l’extérieur.

De plus, il est possible d’entraîner des chevaux. «Que ce soit pour amorcer une formation ou tout simplement pour peaufiner des détails dans le but de remporter de grandes compétitions, les entraîneurs qualifiés savent s’occuper des chevaux», fait savoir Mme Gauthier.

Finalement, l’école d’équitation s’adresse tant aux débutants qu’aux cavaliers avancés de haute compétition. Des cours de groupe sont offerts aux enfants, adolescents, adultes et retraités, de même que des cours semi-privés et privés.

«Et on offre des séances d’équitation thérapeutique», conclut celle qui a des projets de développement plein la tête.

EN CHIFFRES

30

Espaces disponibles en pension

8

La superficie en hectares du Centre équestre

70

Places disponibles dans la salle de réception