Au Québec, les dons seront distribués à des organismes locaux de chaque région, notamment aux banques alimentaires.
Au Québec, les dons seront distribués à des organismes locaux de chaque région, notamment aux banques alimentaires.

Une aide de 169 000 $ de la Fondation Alcoa à deux organismes

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Bécancour — En soutien à la lutte contre la pandémie de la COVID-19, la Fondation Alcoa s’est récemment engagée à verser 1 million de dollars US pour contribuer aux efforts dans les communautés où Alcoa opère mondialement. Cette somme s’ajoute aux près de 3 millions de dollars US déjà engagés pour des dons dans les communautés locales d’Alcoa pour 2020.

Au Québec, les dons seront distribués à des organismes locaux de chaque région, notamment aux banques alimentaires, afin d’aider les gens dans le besoin et surmonter les impacts sociaux et économiques de la crise.

C’est ainsi qu’au nom de la Fondation Alcoa, Nicole Coutu, directrice générale de l’Aluminerie de Bécancour, vient d’annoncer une aide financière de 82 000 $ à Moisson Mauricie/Centre-du-Québec et de 87 000 $ au fonds d’urgence COVID-19 de Centraide Mauricie et Centre-du-Québec.

Nicole Coutu, directrice générale de l’Aluminerie de Bécancour, Chantal Ferland, directrice régionale par intérim et conseillère en développement philanthropique Centraide Mauricie, Jean Pellerin, président du conseil d’administration de Moisson Mauricie / Centre-du-Québec, Valéry Bourassa, directrice régionale par intérim Centraide Centre-du-Québec et Isabelle Dionne, présidente directrice générale de Centre-Ouest du Québec.

Le don octroyé à Centraide s’ajoute au montant récolté via une contribution régulière hebdomadaire prélevée sur la paie des employés d’ABI et lors d’une campagne spéciale organisée au cours des dernières semaines. Les deux initiatives ont permis d’amasser près de 16 000 $, soit respectivement 8800 $ en contribution régulière et 7000 $ durant la pandémie.

«C’est dans de telles circonstances qu’il est important de s’entraider. Nos employés et notre entreprise sont sensibles au fait que plusieurs personnes vivent une détresse au niveau alimentaire, financier ou psychologique dans le contexte de pandémie actuel. Les besoins sont grands et les budgets réguliers des organismes communautaires ne suffisent plus à la demande, c’est pourquoi il est primordial pour nous de donner au suivant en ces temps difficiles», a précisé Mme Coutu.

Du côté de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, on s’est dit très heureux du soutien de la Fondation Alcoa qui, dit-on, aura un impact concret pour les personnes fragilisées par la présente situation.

«Grâce à ce don, nous pourrons poursuivre nos actions afin de permettre à celles et ceux qui ont besoin d’aide de pouvoir se nourrir», a d’ailleurs commenté le président du conseil d’administration, Jean Pellerin.

Pour sa part, la présidente directrice générale de Centraide Centre-Ouest du Québec, Isabelle Dionne, a tenu à remercier la Fondation Alcoa pour son investissement social dans les régions.

«En contribuant au fonds d’urgence et de relance de Centraide pour la Mauricie et le Centre-du-Québec, la Fondation Alcoa démontre à nouveau sa confiance envers notre organisation et son souci d’aider nos communautés. Personne ne doit être laissé de côté, encore moins en période de pandémie», a-t-elle conclu.