Geneviève Scott Lafontaine

Une agréable tape dans le dos

Louiseville — La participation de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé en tant que finaliste au prochain gala de la Fédération des chambres de commerce du Québec représente une belle marque d’encouragement à l’égard d’un organisme qui vit de meilleurs moments depuis plusieurs mois.

La chambre maskinongeoise est parmi les chambres en nomination dans la catégorie Chambre de commerce de l’année. La chambre gagnante sera connue lors du gala de la fédération québécoise qui aura lieu le 20 novembre.

Selon Geneviève Scott Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé, cette nomination au gala est une agréable tape dans le dos à recevoir.

«Ils ont regardé nos états financiers. On a eu une hausse du membership, notre conseil d’administration est jeune, nous avons la parité homme femme. C’est très agréable que la Fédération des chambres de commerce reconnaisse que les petites chambres font leur part dans le milieu», déclare Mme Scott Lafontaine, qui estime que le projet maillage pour le recrutement et la rétention de la main-d’oeuvre, mené de concert avec d’autres organismes du milieu, a retenu l’attention.

L’appellation du dossier de candidature de la chambre maskinongeoise est «Savoir se relever». C’est exactement ce qu’a fait l’organisme au cours des derniers mois. Le nombre de membres tourne autour de 200, une personne a été ajoutée à la permanence de la chambre et les finances ont bonne mine.

L’organisme a été victime en 2013 d’une fraude de plusieurs milliers de dollars de la part d’une ancienne directrice générale, Josée Lessard. Le bilan de 2017-2018 montre non seulement que les dettes ont été payées, mais la chambre a réalisé un excédent de 18 657 $.

«Ce qui a aidé est l’absence de dg avant que j’arrive. Quand je suis arrivée en septembre 2016, je n’ai pas remplacé avant 18 mois l’adjointe qui avait quitté. On n’avait plus de dette en septembre 2017, mais il fallait prévoir un budget pour le déménagement de nos bureaux qui a coûté 10 000 $. Avoir un surplus, ça aide. On a un fonds de roulement, ce qui nous permet de faire des projets avec plein d’instances et de partenaires. On offre plus de services et plus de formations aux membres», mentionne Mme Scott Lafontaine.

Cette dernière indique que l’organisme a reçu 3000 $ des 5000 $ que doit rembourser Josée Lessard afin de respecter le verdict prononcé en cour criminelle en octobre 2016. Mme Lessard avait alors plaidé coupable à une accusation réduite de fraude de moins de 5000 $.

Le calendrier des activités de 2018-2019 prévoit la tenue de près de 20 activités. Plusieurs formations sont offertes aux membres, notamment sur la sécurité informatique, le cannabis en milieu de travail, le branding et le mentorat.

La prochaine grande activité de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé est le Banquet des saveurs.

Les chefs de l’auberge du Pétillant de Louiseville, de la Porte de la Mauricie de Yamachiche, du Centre de formation professionnelle Bel-Avenir de Trois-Rivières, du service de traiteur les Soeurs Clément de Maskinongé, de l’hôtel le Sacacomie et de la microbrasserie Nouvelle-France de Saint-Alexis-des-Monts concocteront un banquet pour les quelque 160 convives qui seront réunis le 16 novembre à la ferme Nouvelle-France de Sainte-Angèle-de-Prémont.