Dans l’ordre habituel: Anny Verville, conjointe de M. Bernard, Annie-Pier Gagné, graphiste et installatrice de lettrage, Christopher Guay, représentant et développement des affaires et Sylvain Bernard, propriétaire de Graffiks.ca.

Une acquisition importante pour Graffiks.ca

Trois-Rivières — C’est avec la volonté de diversifier ses services et d’atteindre une plus grande clientèle que le propriétaire de Graffiks.ca, Sylvain Bernard, a procédé à l’acquisition de PAQ Design en septembre dernier. La transaction comprend les clients, la marchandise, les machines et le nom de l’entreprise qui était en service à Trois-Rivières depuis près de 40 ans.

Bien qu’il ait toujours fait du montage de sites web, de la retouche et de la modification d’images, ce n’est qu’en 2013 que M. Bernard a décidé de lancer sa propre compagnie.

«J’avais toujours fonctionné avec du bouche-à-oreille. C’est vraiment en 2016 que Graffiks a commencé à prendre un petit peu plus de place sur le marché. Ensuite, nous avons commencé à grossir de plus en plus. Nous sommes allés chercher de plus gros clients au niveau corporatif et événementiel. Nous nous sommes également associés avec différents festivals», indique l’entrepreneur trifluvien.

La transaction entre les deux entreprises de la région permet donc à Graffiks.ca de rejoindre une clientèle pouvant nécessiter des services complémentaires.

«Nous pouvons maintenant offrir nos produits à la clientèle de PAQ Design. Ils offraient principalement le lettrage de voitures, les autocollants et à l’occasion ils pouvaient vendre une bannière rétractable. Ils n’offraient pas du tout la même chose que nous avons chez Graffiks. Ça permet donc aux clients d’avoir l’opportunité d’acheter tous les produits qu’ils achetaient ailleurs à la même place et avec le même commerce», ajoute M. Bernard

À la suite de cette transaction, Graffiks.ca n’a eu d’autres choix que d’embaucher deux nouveaux employés.

«Lorsque nous avons acquis PAQ Design, nous avons agrandi l’équipe en engageant une personne qui agit à titre de représentant et développement des affaires et une autre en tant que graphiste», souligne-t-il.

Comme c’était la période de l’année la plus achalandée chez PAQ Design, Sylvain Bernard s’attend à ce que Graffiks.ca soit occupée le printemps prochain. Il prévoit avoir besoin d’une ressource supplémentaire à ce moment-là.

Maintenant, les objectifs sont bien sûr d’augmenter le chiffre d’affaires, mais aussi de pouvoir aménager dans de nouveaux locaux éventuellement.

«Le local serait vraiment intéressant, car nous aurions une salle d’exposition dans laquelle nous pourrions présenter tout notre matériel d’exposition. Les gens auraient donc un aperçu des produits», dit-il.