Le Nouvelliste
Secova Metals Corp. annonce un projet de mise en valeur des résidus miniers. Sur la photo, James Chandik, vice-président aux relations publiques et gouvernementales, Serge Deraspe, maire de Notre-Dame-de-Montauban, Brad Kitchen, président et Michel Laroque, directeur des opérations.
Secova Metals Corp. annonce un projet de mise en valeur des résidus miniers. Sur la photo, James Chandik, vice-président aux relations publiques et gouvernementales, Serge Deraspe, maire de Notre-Dame-de-Montauban, Brad Kitchen, président et Michel Laroque, directeur des opérations.

Un projet de mise en valeur des résidus miniers à Notre-Dame-de-Montauban en 2022

Charles-Antoine Boulanger
Charles-Antoine Boulanger
Le Nouvelliste
Les cicatrices de l’industrie minière sont encore bien visibles à Notre-Dame-de-Montauban, pourtant aucune mine n’est en activité depuis 1990. On retrouve toujours des traces de minéraux toxiques dans le sol. Secova Metals Corp. compte s’attaquer à ce problème avec un projet de mise en valeur des résidus miniers qui nécessitera un investissement de 12 M$. La mise en fonction est prévue pour 2022.