Une centaine de chercheurs de nouvelles tendances dans le domaine de la construction ont visité les résidences en démonstration ce week-end, dans le cadre de la Grande tournée des maisons neuves de la Mauricie.

Un premier week-end achalandé

Trois-Rivières — Les maisons modernes et les nouvelles tendances ont eu la cote cette fin de semaine dans la région, alors que se déroulait la Grande tournée des maisons neuves de la Mauricie, organisée par l’APCHQ Mauricie-Lanaudière.

Lors du premier week-end d’activités, ce sont plus d’une centaine de chercheurs de nouvelles tendances dans le domaine de la construction qui ont visité les 44 résidences en démonstration .

«On est super satisfait de notre premier week-end. La météo nous a d’ailleurs grandement facilité la tâche cette fin de semaine. Sans avoir de chiffres précis, à Trois-Rivières par exemple, plus d’une centaine de personnes se sont déplacées. Je dirais même que lors de nos deux week-ends d’activités, on va avoir plus de visiteurs dans nos maisons modèles qu’on peut en avoir pendant une année entière», mentionne le directeur général de l’APCHQ Mauricie-Lanaudière, Maxime Rodrigue.

Lors du premier week-end, ce sont toutefois les maisons de style moderne qui ont attiré le plus de curieux.

«Cette fin de semaine, on doit dire que les maisons modernes qui représentent environ 95 % de notre circuit ont vraiment eu la cote chez nos visiteurs. Mais on a aussi des maisons plus traditionnelles, donc on en avait pour tous les goûts», soutient M. Rodrigue.

Selon les prévisions du directeur général de l’APCHQ Mauricie-Lanaudière, le deuxième et dernier week-end de la tournée devrait connaître un succès similaire.

«Je suis très confiant pour le prochain week-end, et habituellement, on a toujours plus de visiteurs lors de la dernière fin de semaine, notamment en raison du bouche-à-oreille qui est une sorte de levier pour nous. On espère seulement que Dame Nature sera encore au rendez-vous», précise-t-il.

Une tournée toujours aussi populaire
Ce succès du premier week-end de la Grande tournée des maisons neuves n’est d’ailleurs pas une surprise pour les organisateurs de l’événement qui constatent depuis quelques années que l’événement gagne en popularité.

«Je crois que cette popularité toujours grandissante est notamment due au contexte économique actuel, au taux de chômage qui est bas dans la région, mais aussi en raison des taux d’intérêt qui sont eux aussi très bas», soutient Maxime Rodrigue.