Un nouveau prix pour AGT Robotique

TROIS-RIVIÈRES — L’entreprise trifluvienne AGT Robotique s’est à nouveau démarquée en recevant le prix mondial de l’innovation de l’année 2019 décerné par le géant de la robotique FANUC.

L’entreprise a reçu ce prix pour son système BeamMaster et son logiciel Cortex. Ces deux outils permettent de souder des pièces dont la forme atypique rendrait difficile, voir impossible toute tentative de les souder ensemble.

Selon AGT Robotique, son système robotisé permet ainsi aux entreprises d’économiser énormément de temps, puisque la tâche, qui peut demander une main-d’oeuvre très qualifiée, s’effectue alors sans intervention humaine. De plus, son logiciel Cortex permet d’économiser également du temps de programmation.

«En utilisant la console de programmation du robot, une routine de soudage robotisé pour une colonne avec une dizaine d’accessoires peut facilement prendre plusieurs heures de programmation. Avec Cortex, la tâche se fait automatiquement pour des centaines de pièces à la fois et ne prendra que quelques minutes par pièce», a souligné Louis Dicaire, directeur général et coactionnaire chez AGT, dans un communiqué.

L’entreprise se décrit d’ailleurs comme «chef de file» de la robotique adaptative dans l’industrie de la fabrication métallique en Amérique du Nord. Une expertise que confirme le prix de l’innovation de l’année qu’a reçu l’entreprise, selon son président, Éric Bélanger.

«Nous sommes très heureux de recevoir ce prix, qui démontre encore une fois le leadership et l’innovation d’AGT en matière de robotique. Le succès d’AGT peut simplement s’expliquer par son équipe de passionnés», a-t-il affirmé.

Cette expertise a également été saluée FANUC. «Ils (AGT) se sont révélés être un intégrateur de système exceptionnel dans leur secteur en fournissant des solutions complexes à leurs clients exigeants», a déclaré Norbert Boch, directeur des ventes de la filiale canadienne de la multinationale.

AGT Robotique avait remporté le prix FANUC de l’innovation de l’année en Amérique du Nord, plus tôt en 2019.