Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Sylvain Perron vient de se porter acquéreur de Premier Aviation.
Sylvain Perron vient de se porter acquéreur de Premier Aviation.

Un entrepreneur de la Mauricie fait l’acquisition de Premier Aviation

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Grâce à l’appui du Centre d’aide aux entreprises (CAE) Laprade Trois-Rivières, Sylvain Perron vient de se porter acquéreur de Premier Aviation Québec. Une transaction qui permet de faire passer l’entreprise entre les mains d’un entrepreneur de la Mauricie en plus de consolider 150 emplois dans la région.

Le CAE Laprade a épaulé Sylvain Perron au cours des deux dernières années en offrant, entre autres, des conseils et le soutien nécessaire afin de mener à bien son projet d’acquisition. L’équipe a permis à l’entrepreneur de mettre la main sur différents financements essentiels à la transaction en sollicitant son réseau de professionnels et en impliquant les ressources nécessaires à l’accomplissement de ce projet.

« Pour notre organisation et ses administrateurs, il était impératif de déployer les efforts nécessaires pour maintenir l’entreprise, le contrôle et les emplois spécialisés, ici, au Québec. De plus, M. Perron représentait un candidat de choix, puisqu’il dirigeait les opérations de l’entreprise depuis plusieurs années », explique Jean Laroche, président du conseil d’administration du CAE Laprade.

En plus de maintenir les emplois, la transaction a permis de conserver cette expertise du domaine de l’aviation en sol québécois, en plus de permettre à l’entreprise de poursuivre sa croissance dans les prochaines années. «C’est un projet ambitieux et j’ai bénéficié d’un support extraordinaire pour chaque étape du processus», a souligné Sylvain Perron, le chef de la direction de Premier Aviation Québec.