Dans l’ordre habituel, on retrouve Yves Lacroix, président d’IDE Trois-Rivières, Jean Doyon, président du groupe Doyon, sa mère Madeleine Rousseau, cofondatrice, Véronique Doyon, directrice générale du groupe Doyon, et Mario De Tilly, directeur général d’IDE Trois-Rivières.

Un centre de services de 2,5 M$

Trois-Rivières — Le Groupe Doyon, dirigé conjointement par la deuxième et la troisième génération, a procédé mercredi à l’ouverture officielle de son nouveau centre de services réalisé au coût de 2,5 millions de dollars en partenariat avec Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières.

Après plus de 50 ans d’activités, l’expansion significative des dernières années de l’entreprise familiale J. P. Doyon justifiait une relocalisation dans des bureaux et garages plus grands et plus appropriés. D’où le choix de cet ancien entrepôt de la Coop fédérée qui fut mis au goût du jour grâce à la stratégie de développement immobilier d’IDE Trois-Rivières.

«Il devenait nécessaire de centraliser nos opérations et de regrouper toutes les activités du Groupe Doyon sous un seul toit et ainsi maximiser l’efficacité et la synergie de nos équipes», a fait savoir le président Jean Doyon.

Offrir aux employés un environnement de travail fonctionnel, moderne, sécuritaire et agréable et ainsi influencer positivement la rétention et l’attraction de la main-d’œuvre: voilà un autre objectif recherché par le promoteur.

La localisation stratégique sur la rue Saint-Joseph, au cœur du tissu industriel et commercial de Trois-Rivières, la proximité des axes routiers ainsi que les superficies appréciables tant pour le bâtiment que pour la cour, ont fait de ce lieu l’endroit tout désigné pour ce nouveau centre de services, dont 23 % est occupé par les espaces administratifs, 40 % par l’atelier mécanique et 37 % par un espace d’entreposage.

Il aura fallu au total 16 mois de travail pour réaliser ce projet d’envergure. «La conversion d’un bâtiment existant représente toujours un défi dans le domaine de la construction. Celui-ci tout particulièrement», affirme Véronique Doyon, directrice générale.

En effet, le bâtiment autoportant, d’une superficie totale de 28 000 pieds carrés, était à l’origine non isolé. «Nous avons regroupé une équipe de professionnels provenant de la région, soit Christine Lafond, chargée de projet, BLH Architectes, Pluritec ingénieurs-conseil, Francis Paré, ingénieur en structure, ainsi que l’équipe de Honco, conceptrice du bâtiment, pour concrétiser le tout. Les travaux, échelonnés sur une période de cinq mois, ont été réalisés par l’entrepreneur CMA Construction», a-t-on souligné en point de presse.

Le Groupe Doyon rayonne aujourd’hui en région par sa participation à plusieurs chantiers majeurs, tant privés que publics, sans oublier les travaux de déneigement municipal, institutionnel et commercial à Trois-Rivières et Nicolet.

Le Groupe Doyon (J.P. Doyon, Doyon Développement, Doyon Immobilier et Place Doyon) concentre ses activités dans les secteurs du génie civil, de l’excavation commerciale et industrielle, du déneigement, de la vente et du transport d’agrégats ainsi que ceux du développement résidentiel et commercial dont le Domaine des 30 Arpents à Trois-Rivières, Place des Quatre Saisons à Saint-Célestin et Place Doyon à Nicolet. Aujourd’hui, le Groupe Doyon, c’est une équipe de 60 employés, dotée d’une flotte de 80 véhicules.